<< Esthétisons le sexe
A fleur de peau >>

Le 26/08/2009, 10h54

La Comté



Pendant ces dernières vacances, à plusieurs reprises, j'ai eu la sensation de me promener au pays des hobbits :)



Orgueil national
Comme à chaque fois que les chiffres sortent, les journalistes s'en font l'écho et se gargarisent de la fierté d'habiter le pays le plus fertile d'Europe. Et chacun y va de son exception française. Ceux qui me suivent depuis quelques temps savent combien je suis sensible à la notion de surpopulation humaine mondiale, facteur pour le moins aggravant, si ce n'est principal, de l'action néfaste de l'humanité sur son environnement. Ces nouveaux sauts de joie m'agaçant, j'y suis allé de mon commentaire, l'autre jour, à table. Et MiniFrez, notre petite dernière adolescente de réclamer haut et fort le droit pour tout le monde de faire des bébés s'il le veut. Elle est comme ça, MiniFrez : moins elle a de contrainte, plus elle est heureuse. Ma courte tentative pour la convaincre est restée sans suite. Mais plus tard, dans le même journal télévisé, un autre sujet était consacré aux espèces animales (et d'oiseaux en particulier) qui disparaissent de nos campagnes avec la disparition de leur milieu de vie. Et MiniFrez de s'apitoyer alors sur ces petites bêtes trop mignonnes. Le reportage se terminait par la conclusion suivante "Quand on pense qu'il suffirait que 10% des terres agricoles ne soient plus exploitées pour voir ces espèces réapparaitre"...

Je ne sais pas si suffisamment de téléspectateurs ont établi un lien entre ces deux informations.



- Mots clés : Photo, Panoramique, Blabla, Surpopulation -
En même temps l'on s'est très bien que la production agricole mondiale actuelle est largement suffisante pour nourrir chacun-e-s, donc que l'on pourrait réduire cette même proportion et laissé place aux 10% nécessaire. Le réel problème est la répartition des productions et des "consommations", or le déséquilibre agricole et humain est entretenu par nos sociétés dites "modernes". Dans ces conditions, je suis d'accord avec MiniFrez, car il est bien facile de demander aux petites gens de se sacrifier alors que l'on sait que les "grosses machines" politiques et économiques ne feront pas l'effort de suivre les nécessités autres que celles d'un profit qui ne concernent au fond pas ces mêmes gens ...
Je sais pas si ma pensée est très claire mais ... ;)
le 26/08/2009 à 12:36
A force de construire des villes (qui plus est horizontales) à la campagne, il est clair que l'espace naturel fond à vue d'oeil.
Je suis d'accord avec ton propos, Lili, concernant la répartition des productions et des consommations. Je le suis moins quant à au potentiel de l'agriculture mondiale à nourrir l'humanité. Certes, elle l'est encore pour le moment, mais il faut tout de même prendre en compte le fait que la Terre est un espace fini et inextensible : plus nous serons à marcher dessus, plus l'espace vital (champs, prairies, forêts...) sera réduit ; plus on se marchera sur les pieds, moins nous nous supporterons les uns les autres...
Puisqu'un jour elle sera indispensable, que serait une bonne politique de répartition des richesses qui ressemblerait à une vraie révolution sans aucune goutte de sang versé ? Quand on sait qu'il y a vingt ou trente ans, l'écart des salaires (en France, me semble-t-il) était de 1 à 20 alors qu'aujourd'hui il est de 1 à 500, je me demande comment tout le monde s'accordera à trouver un juste milieu... Mais que certains se gavent de tout tandis que d'autres meurent de rien me révulse.
Puisqu'un jour elle deviendra nécessaire (mais dans longtemps j'espère), que serait une bonne politique de contrôle des natalités sans qu'elle fasse froid dans le dos ?
Je m'interroge... Voilà surement de quoi faire causer encore pas mal.
le 26/08/2009 à 18:27
je suis d'accord Thierry, en même temps je trouve que ce n'est pas prendre, à mon sens, le problème par le bon bout. Le problème actuel de la natalité de nos sociétés n'est il pas que le taux fécondité passe en dessous du seuil de reproduction ? ce qui veut dire que ces sociétés vieillissantes vont se retrouver sans force de création (de production selon certains) mais avec des besoins accrus dans différents domaines. Je pense pour ma part qu'il serait plus juste d'aller vers un meilleur système d'exploitation des ressources.
Quand à la répartition des richesses, je suis tout à fait d'accord d'autant plus que ma vision était mondialiste.
le 26/08/2009 à 23:13
Rhô, pinaise ! Y a de la lecture...

lili > on ne peut contester que chaque humain possède une empreinte écologique, directe à travers ce qu'il rejette, indirecte au travers de ce qu'il consomme (et de tout ce qui a été nécessaire pour fabriquer et acheminer vers lui le produit consommé). Il est évident que les habitants des sociétés industrialisées ont une empreinte bien supérieure à ceux des pays pauvres. Et aujourd'hui, on constate que l'ensemble des dégâts provoqués par l'humanité, la somme des empreintes, est supérieur à ce que la Terre peut supporter sur le moyen-long terme (pollutions, disparitions d'espèces animales ou végétales, modifications climatiques...). On peut toujours essayer de rationaliser, réduire les empreintes dans les pays riches (on n'entend parler que de ça en ce moment, mais c'est encore loin d'être mis en application), mais la constatation est là : les pays en voie de développement voient leurs modes de consommation s'approcher de celle des pays riches et globalement, l'empreinte totale n'est pas prête à diminuer, même à population constante. Or la population mondiale doit augmenter de près de 50% dans les 40 ans...

Dans ces conditions, je suis heureux de voir la population des pays les plus gourmands et pollueurs stagner ou diminuer mais je trouve catastrophique que la croissance persiste ailleurs, particulièrement dans des pays de plus en plus gourmands et pollueurs.

Je dirais que le problème de répartition des richesses (qui provoquera peut-être la révolution de demain) est même inutile dans cette vision globale.

La constatation est là : compte tenu des projections de production-consommation et de population, il y a déjà bien trop d'humains pour notre pauvre Terre. Toute vision se satisfaisant de cet état me semble se tromper de dangers. Les problèmes de retraites pendant 20 ans ne sont rien à côté de l'explosion des prélèvements sur l'environnement et rejets de l'humanité dans les années à venir, et leurs conséquences.

Thierry > voilà, c'est ça. (oui, c'est plus court comme réponse, du coup :) )
A ceci près : je pense que tes questions attendent des réponses beaucoup plus tôt que tu ne sembles le laisser entendre.

La politique de contrôle des naissances serait indispensable dans pas mal de coins d'Asie, d'Afrique ou d'Amérique du sud. Ce qui me fait peur, c'est l'aspect psychologique qui en découle. Les politiques de l'enfant unique, comme en Chine, fabriquent des enfants rois auxquels les parents ont tout donné: on donne tout à son seul enfant. Que vont devenir ces enfants comme citoyens, comme consommateurs ? C'est un point qui me soucie (quand j'y pense), un de ceux qui me font penser qu'il est très vraisemblablement déjà trop tard pour éviter un gros bordel (la taille dudit étant encore non précisée).
le 27/08/2009 à 0:24
C'est ma Comté ? ou une jolie imitation ? ;)
le 27/08/2009 à 10:37
FreZ oui tout à fait d'accord avec ce constat "d'empreinte"
A ceci prêt que pour moi l'on se trompe de coupable. Je veux dire par là qu'il existe depuis des 10aines d'années des programme de contrôle de natalité dans toutes les parties du monde, même celle qui à nos yeux sont le moins contrôlés; mais ... les moyens d'éducation à la fécondité etc sont maitrisés par des organismes bien autres que ceux de santé ou autres organismes d'environnement (humain) et de développement. Je trouve qu'il serait naif de ne pas croire que tout cela n'est pas dirigé par des enjeux qui malheureusement nous dépasse (et que je ne soutiens évidement pas). Bref il est facile de montrer du doigt tous ces êtres polleurs mangeurs etc; plutôt que de taper du poing vers les G20 et autres qui font ce qu'il veulent de ce côté là aussi ...
Mai après ceci n'empêche pas cela certes, c'est juste que de toute façon ... va falloir que ces "grands" aillent dans ce sens là et pas que en matière économique, écologique ... mais aussi de fécondité; le tout étant lié pour nous comme pour eux !
le 27/08/2009 à 10:54
Lili, quelque chose m'incite à croire que, finalement, nous sommes d'accord...
le 27/08/2009 à 13:29
heureusement une bonne grosse pandémie va résoudre le problème de surpopulation humaine et le tour sera joué
le 27/08/2009 à 17:57
anouschka > je ne crois pas que ce soit la tienne, ou alors tu aurais déménagé plus loin que je ne le pense. C'est la campagne semi-montagneuse d'Auvergne. Très jolie aussi, comme par chez toi.

lili, Thierry > nous partageons les mêmes sujets d'indignation. Mais parmi ceux-ci, il y en a qui sont scandaleux, comme la répartition des richesses (etc) et ceux qui sont dangereux, comme la surpopulation humaine alliée aux modes de vie humains. C'est pour ça que je hiérarchise comme je le fais : on peut vivre avec des déséquilibres scandaleux de richesse, mais on ne pourra plus le faire si continuent de s'accroitre les méfaits (prélèvements, rejets, destructions) humains sur la Terre.

max > on attendrait presque que le virus aviaire mute enfin à l'homme :) (ouais, non, mais bon, quoi...)
le 27/08/2009 à 21:09
mais non c Nibiru en 2012 qui va se charger de tout ça!!
lilly
le 28/08/2009 à 8:55
lilly > accélère tes projets, la date a été avancée au 28 octobre 2011 :
http://fr.wikipedia.org/wiki/Nibiru
:)
le 28/08/2009 à 10:33
Les paris sont ouverts ?
le 28/08/2009 à 12:56
quoi + d'un an d'avance.... heureusement que tu es là, j'étais persuadée que nous avions le temps!
lilly
le 28/08/2009 à 13:59
Thierry > allez... :)

lilly > même pour la fin du monde, faut se tenir au courant :)
le 29/08/2009 à 16:41
Coucou FreZ :-D !!!

le café devient "serré" chez toi....:)
le 30/08/2009 à 14:44
Pascale > hey !!! Coucou ! Ca fait plaisir de te revoir par ici. Ca va ?
le 30/08/2009 à 17:33
links/go.txt;25;25
le 15/01/2011 à 11:57
Nom
Email
URL
Bafouille

Accueil du Café Rechercher au Café
Liens à suivre... Syndication ?Historique Une bafouille ? Nuage de tags