<< Précédemment
Par la suite >>

Le 30/10/2007, 23h58

Le plastique, c'est fantastique ?



Les anciennes poupées retournent les valeurs et les fantasmes d'hier sont les craintes de demain. L'homme, à son tour, devient objet : objet marketing, objet de convoitise. Il ne contrôle plus la situation et ce qui le faisait rêver caché, en sortant au grand jour l'inquiète. Glissement des valeurs ? La masculinité cherche son assise, sa base. Mais celle-ci n'est même plus réduite à sa portion congrue. Elle s'est entièrement dissoute.

Voilà ! Il n'y a pas qu'ABY et Dine qui ont le droit de jouer à la poupée :-)


Assainissement des comptes publics
Bon, vous avez entendu, c'est officiel : 6000 euros d'argent de poche mensuel, ce n'est pas assez pour vivre décemment. Donc notre hyper-président s'accorde 140% d'augmentation pour éviter d'avoir à faire la quête le dimanche, à la sortie de la messe. Et pourquoi maintenant et pas il y a trois mois ? Et oui... un divorce, ça coute cher...



- Mots clés : Photo retouchée, Nu, Blabla -
- Lien permanent vers cette note -
Le 24/10/2007, 23h40

Automne



Et avec, des envies de soupe de châtaignes, de fromage servi sur du pain bien cuit, accompagné d'un petit pinard adéquat... ben euh, non, ça c'est tout le temps... Finalement, l'automne, ça ne change rien. :-)


Pouvoir d'achat
On a appris, pendant la dernière coupe du monde de rugby, que les supporters de ce sport avaient un pouvoir d'achat supérieur, en moyenne, à ceux du football. Or, les fans du ballon rond sont beaucoup plus nombreux, en France, que les tenants du ballon ovale. C'est pourquoi, dans Sa très grande sagesse, Notre bon président Nicolas S. a nommé l'ex-entraîneur du XV tricolore secrétaire d'état à la jeunesse et aux sports, afin de promouvoir et développer le rugby et contribuer ainsi, par simple effet mécanique, à la hausse du pouvoir d'achat global et, par là même, au bien-être du peuple de France. Gloire à Sa perspicacité !


- Pas de tag -
- Lien permanent vers cette note -
Le 22/10/2007, 11h50

Tout simplement



All you need is...
... is everywhere.
C'est aussi simple que ça et parfois si difficile à sortir. (En spécheul dedicace pour la patronne...)



- Pas de tag -
- Lien permanent vers cette note -
<< Précédemment
Par la suite >>
Accueil du Café Rechercher au Café
Liens à suivre... Syndication ?Historique Une bafouille ? Nuage de tags