<< Précédemment
Par la suite >>

Le 20/03/2006, 11h26

Youpi !





Ca y est, c'est le printemps !

Enfin une bonne occasion de râler. Ben oui. Jusqu'à hier, on avait un hiver froid, mais bon, c'était l'hiver. Pas trop grand chose à dire. Tandis qu'à partir d'aujourd'hui, on aura un printemps pourri. A un jour près, tout change. C'est ce qu'on appelle "l'effet de seuil".


Quoi qu'il en soit, le printemps arrivait depuis déjà quelques temps, et avec lui, ses promesses de beaux jours. Las de rester enfermés chez eux, les gens sortent dehors et en profitent pour râler dans la rue : certains parce qu'ils veulent travailler, d'autres parce qu'ils travaillent déjà et souhaitent continuer à le faire tranquillement. Ainsi cette manifestation de travailleuses et travailleurs du sexe contre la loi pénalisant le racolage passif, suivie par l'excellente Caroline Cartier (profitez du lien, il n'y a qu'aujourd'hui que vous pourrez réécouter son "Cartier libre"). S'il y a un slogan à en retenir, c'est sans doute celui-ci : "Plus de caresses, moins de C.R.S. !".




Pub copinage - l'Ensemble Gabrièle Leone, formation d'instruments classiques (mandolines, mandole, cuatro, guitare), se produit à Paris le week-end prochain :

samedi 25 mars 2006 à 17 heures à l'Institut Curie (amphithéâtre Constant Burg)
12 rue Lhomond, Paris 5e
au profit de l'Association des Parents et Amis des Enfants Soignés à l'Institut Curie
réservation conseillée au 01 44 32 42 89 ou par courriel à apaesic@hotmail.fr

dimanche 26 mars 2006 à 15 heures à la Vieille Grille
1 rue du Puits de l’Ermite, Paris 5e
prix des places 16 euros (étudiants chômeurs 11 euros)
réservation 01 47 07 22 11

Au programme : musique populaire vénézuélienne, choro brésilien (Bittencourt, Gismonti) et pièces du répertoire classique pour mandoline (Lorenzi, Bosc, Amadei, Jakubowski).



- Pas de tag -
- Lien permanent vers cette note -
Le 18/03/2006, 16h55

S'approcher pour mieux voir





Petit post en passant.
Pause dans le boulot.
J'aurais pu aussi bien l'intituler "les pieds dans l'eau", petit hommage aux Deschiens dont nous avions adoré la pièce.



Complètement autre chose, une leçon d'anglais (reçue par mail) :

Prononcer les phrases "Trois sorcières suédoises transsexuelles regardent les boutons de trois montres Swatch suisses. Quelle sorcière suédoise transsexuelle regarde quel bouton de quelle montre Swatch suisse ?" en anglais.

C'est à dire "Three Swedish switched witches watch three Swiss Swatch watch switches. Which Swedish switched witch watch which Swiss Swatch watch switch ?".


Et maintenant vous pouvez passer un chiffon sur votre écran... :-)


- Pas de tag -
- Lien permanent vers cette note -
Le 15/03/2006, 08h58

La raie fait mère





On a souvent entendu "tu ne dois pas jouer avec la nourriture". Pourquoi, quand, de toutes façons, on la mange quand même ? On prend juste un peu plus de temps pour manger, c'est tout. Personnellement, je ne suis pas à ça près.


Et pendant que je fais mumuse avec des pommes, d'autres jouent avec du sable (l'autre vidéo dont je t'ai parlée, Eva), en font des châteaux ou des sculptures magnifiques, d'autres encore les font en neige ou en glace. Certains dessinent à la craie, dans la rue. J'en ai rencontré une qui jette ses oeuvres à peine terminées. J'en connais même une autre qui s'acharne à peindre en numérique, alors qu'après l'explosion de la moindre bombe à impulsion électromagnétique, il n'en restera plus rien...


La création ne s'inscrit pas intrinsèquement dans la durée. C'est un choix du créateur.


- Mots clés : Photo, Sculpture, Fruit sculpté, Art éphémère, Pomme, Blabla, Art -
- Lien permanent vers cette note -
<< Précédemment
Par la suite >>
Accueil du Café Rechercher au Café
Liens à suivre... Syndication ?Historique Une bafouille ? Nuage de tags