<< Précédemment
Par la suite >>

Le 09/09/2009, 10h40

Le Puy-de-Dôme, c'est encore... (vacances III)






Se faire couper l'herbe sous le pied
Les étudiants se plaignent déjà de l'inefficacité annoncée de leurs futurs mouvements de grèves dans des écoles ou des universités fermées pour cause de grippe. Trop fort, ce gouvernement... :)



- Mots clés : Vacances, Photo BD, Dessin -
- Lien permanent vers cette note -
Le 06/09/2009, 00h58

Le Puy-de-Dôme, c'est aussi... (vacances II)


Une symétrie du bout des lèvres



Un mur mûr



Un saoul pire



Un chemin serpentueux



Une perspective lumineuse



Une station de rêve


...et sûrement plusieurs ratons laveurs, mais que je n'ai pas pu prendre en photo.



- Mots clés : Photo, Vacances, Jeu de mots -
- Lien permanent vers cette note -
Le 02/09/2009, 12h39

Puy de Dôme (vacances I)


Mur en pisé



Mais pourquoi une fenêtre sur un cours de tennis ? :)







L'ancêtre


Second aperçu, après la Comté, du coin du Puy-de-Dôme où nous avons passé nos vacances, un peu en dessous de Thiers. Un coin très peu touristique, mais une très jolie campagne à mon goût.



La surprise du chef
Nous avons eu beau loger dans un hameau perdu de 6 maisons maximum, en bout de chemin, nous avons trouvé à 300 mètres de chez nous la meilleure surprise de ces vacances : le Domaine de la Siarre. C'est une belle maison que Jean-Marc Pourcher et son épouse ont investi et fait rénover il y a quelques mois. Ils y proposent une chambre d'hôtes et, pour ce dont nous avons profité, d'un petit restaurant d'une capacité d'une quinzaine de couverts au plus sur deux tables, où le client ne perd rien de la préparation de son assiette puisque la cuisine est intégrée à la salle. C'est un vrai moment de convivialité qui vous est proposé et le chef vous régale tout en papotant avec vous. Je dis bien "vous régale" car Jean-Marc Pourcher a fait ses classes auprès des plus grands avant de tenir sa propre auberge durant 15 ans. Avec le Domaine de la Siarre, et pour y terminer agréablement sa carrière, il n'est pas question de rentabilité économique mais juste de plaisir partagé, autour de repas ou de cours de cuisine. J'ajouterai que la salle a été faite avec beaucoup de gout et que m'être fait servir sur des plaques d'ardoise en guise d'assiettes a été un plaisir en soi. Bref, c'est un endroit où l'on se sent très bien, où l'on a envie de retourner.



- Mots clés : Photo, Vacances, Découverte, Miam -
- Lien permanent vers cette note -
<< Précédemment
Par la suite >>
Accueil du Café Rechercher au Café
Liens à suivre... Syndication ?Historique Une bafouille ? Nuage de tags