<< Précédemment
Par la suite >>

Le 28/07/2010, 09h03

Trois couleurs : Bleu





Le bleu du titre n'est pas encore celui du bébé. Pour le baby blues, vous repasserez. Il faudrait déjà qu'il soit né... C'est celui de la couche bleue d'une étape de travail de cette photo qui a donné la version en noir et blanc. Et comme j'aime les deux rendus, j'accroche les deux et je vous propose de me laisser votre avis sur la question.



Le titre...
...n'est pas seulement un hommage à Kieslowski et son film mais l'occasion de rebondir sur les posts de Cali et Maître Eolas sur la toute nouvelle loi de défense du drapeau français. Boing, boing... C'est fait, alors poursuivons.

Il y a quelque chose qui me gène dans les drapeaux en général, et qui transparait dans les arguments de certains défenseurs de cette loi, c'est leur capacité à rassembler, et donc à séparer les hommes. Je m'explique : chaque fois que l'on se réclame d'un groupe, on se sépare de ceux qui n'en font pas partie. Par définition, si vous avez les yeux bleus, vous vous distinguez de ceux qui les ont blanc ou rouges.

Ce qui pose problème, c'est donc la raison pour laquelle on choisit de se rassembler et ce qu'on en fait. Et, autour de cocoricos ou autres équivalents locaux, on se rassemble autour des drapeaux pour partir en guerre, faire des buchers, des autodafés ou des sacrifices ou hurler sur des types qui empêchent nos joueurs de marquer des buts. En clair, ils rassemblent plus souvent sur la haine de l'autre que sur des valeurs positives qui y seraient attachés.

D'ailleurs, quelles valeurs seraient spécifiquement attachées au drapeau français ? Je dis "spécifiquement" car nous ne sommes pas un petit village gaulois isolé et seul porteur d'une vérité première. Les valeurs listées par la devise "liberté, égalité, fraternité" sont universelles et, si elles ne sont pas universellement mises en oeuvre, on ne peut pas dire que la France les porte si haut autrement qu'en paroles.

Enfin, nous sommes tous nés en France et de nos jours par hasard, et donc l'engagement auprès de tel ou tel valeur ne peut pas être automatique, obligatoire, mais faire l'objet d'un choix.

Personnellement, je suis conscient de la chance que j'ai d'être né dans ma peau, dans ma famille, en France et en 1966. C'est juste de la chance...



- Mots clés : Photo, Enceinte, Nu, Blabla -
- Lien permanent vers cette note -
Le 25/07/2010, 21h43

Slurp





Spéchole des dix caisses to sa seigneurie PrincessH et Robert (dit Bob, ici flashé en pleine nuit), le seul gastéropode à coquille à avoir été porté par le vent jusqu'au balcon de sa luisante altesse. Au Café aussi, on prend soin des escargots.



Recommandation estivale
Il est vivement déconseillé aux jeunes filles souffrant d'hypertension artérielle de sucer leur copain sur la plage après le bain, tout apport de sel étant à proscrire. Cette recommandation ne vaut, évidemment, que pour les bains d'eau de mer. Après un bain d'eau douce, cette pratique est, au contraire, vivement conseillée (si ça ne vous fait pas de mal, ça lui fait beaucoup de bien) :)



Et puis tiens...
Je vous renvoie là-dessus car j'adore cette chanson. Juste pour le plaisir, quoi.



- Mots clés : Photo, Animal, Escargot, Musique -
- Lien permanent vers cette note -
Le 23/07/2010, 02h15

Laisse tomber la moquette...




...on remet du Lino*.

Ce matin, une furieuse envie m'a pris en voyant celui de Thierry, puis, en suivant les liens chez lui, ceux de Francky (impressionnant, le travail de ce gaillard), de Maëster... Et quand ça vous prend comme ça, comme une envie de pisser, c'est pas bon de se retenir...



Petit à petit, je poursuis mes tentatives d'incursions dans la caricature en venant du portrait. Qui sait si, un jour, l'une sera couronnée de succès ?



* : pour les plus jeunes d'entre vous, le lino, c'était ça...


- Mots clés : Dessin, Caricature, Lino Ventura, Contribution -
- Lien permanent vers cette note -
<< Précédemment
Par la suite >>
Accueil du Café Rechercher au Café
Liens à suivre... Syndication ?Historique Une bafouille ? Nuage de tags