<< Précédemment
Par la suite >>

Le 19/01/2011, 01h48

Les voyages ne forment pas que la jeunesse



On en apprend à tous âges. Comme, par exemple, des usages qu'il est possible de trouver aux préservatifs (usagés ?) - une grande trouvaille de notre récent voyage en Egypte : vous les emplissez d'eau et zou!, ça vous fait un lustre :)



Conte moral à composante physiologique
Odile, marchant dans un marais, eut un pied coincé dans la vase qui la fit trébucher. De honte, elle rougit et en eut très chaud.

Moralité : la vase, Odile, attassion !


(à lire la définition là aussi pour une meilleure compréhension du conte)



Pub copinage
C'est la rubrique littéraire de la rentrée. L'un est sorti, l'autre pas.

L'un, c'est Oui..., le nouveau livre de mon ex-collègue et copine Murielle Renault dont j'ai déjà eu l'occasion de vous causer précédemment. Voyez sa présentation ici, sur le blog d'une libraire, et laissez l'eau vous monter à la bouche.

L'autre, c'est Les coucous, la nouvelle nouvelle de ma blogopote Eva Lunaba, qui verra le jour le 10 février prochain (juste avant que l'assassin Valentin frappe à nouveau). Eva vous en dit tout chez elle. Je laisse ses mots vous guider.



Et, en conclusion
Un coup de chapeau et un grand encouragement à nos voisins, amis et frères tunisiens pour ce qu'ils ont su faire chez eux. Il est tôt pour dire que le grand soir est venu, que tout sera maintenant rose au pays du jasmin -on voit dans quelles hésitations se constitue le gouvernement de transition- mais je les salue déjà bien bas et croise les doigts pour que leur révolution ne leur soit pas confisquée en douce.



- Mots clés : Photo, Copinage, Murielle Renault, Eva Lunaba, Jeu de mots -
- Lien permanent vers cette note -
Le 02/01/2011, 19h57

Quand je vous vois dans cet état...



franchement, j'espère que vous prendrez un peu mieux soin de vous en 2011...


(parce qu'on ne se souhaite jamais assez de bonheur, ceci est bien une seconde note de voeux :) )



La note politique de début d'année
La Côte d'Ivoire ne semble pas sortie de l'auberge de sa présidence bicéphale (où l'on s'apperçoit que, contrairement à ce que prédentait une ancienne publicité de Gillette, deux, ça n'est pas forcément mieux qu'une) : Laurent Gbagbo qui s'accroche au pouvoir comme un morpion sous la douche à son poil, seule planche de salut, et Alassane Ouattara qui ne dispose pas des appuis suffisants au sein même du pays pour imposer sa victoire électorale.

Le véritable problème avec Ouattara, c'est que c'est un homme du passé. Un homme de son temps se serait appelé Ouattare. Mieux, un homme d'avenir aurait eu pour patronyme Ouattarera. Mais Ouattara est simplement du passé. Du passé simple...



Si ça, c'est pas une belle analyse de comptoir, je veux bien rendre mon tablier, tiens.



- Mots clés : Photo, Voeux -
- Lien permanent vers cette note -
Le 23/12/2010, 02h10

Qu'elle soit pour vous lumineuse



Et tâchez donc de survivre jusque là...



Repas rétrograde
A sa naissance, le monde était dessert*.
Longtemps, ses nouveaux habitants ont cru qu'il était plat.
Avec "Notre Dame de Paris", on pense que, depuis le temps des cathédrales, le monde est entrée**.

A quand la prise de conscience que le monde est en fait apéro ?



* : y avait perssonne, quoi.
** : dans un nouveau millénaire, mais ne nous noyons pas dans les détails :)



- Mots clés : Dessin, Technique mixte, Voeux, Jeu de mots -
- Lien permanent vers cette note -
<< Précédemment
Par la suite >>
Accueil du Café Rechercher au Café
Liens à suivre... Syndication ?Historique Une bafouille ? Nuage de tags