<< Précédemment
Par la suite >>

Le 12/10/2011, 01h10

Tuyauterie spirale



Juste pour le plaisir de la prise de tête...



Bibliothèque imaginaire
M. Ulalalune a écrit un livre très chouette, "Le devoir m'appelle Atarte (alors que mon prénom, c'est Jules)", qui est un véritable plaidoyer pour l'égalité devant le calembour.

Mon livre de chevet, quoi...



Non, sans dec... Que ceux qui viennent d'aller voir sur Amazon se dénoncent... Bande de naïfs ! :)



- Mots clés : Photo retouchée, Montage, Jeu de mots -
- Lien permanent vers cette note -
Le 06/10/2011, 11h15

Pomme Q



Steve Jobs, après avoir quitté la direction d'Apple en début d'année pour raison de santé (cancer du pancréas), a abandonné définitivement, cette nuit, les millions de fans de ses produits.

Parmi son legs, cette phrase concluant son discours à Stanford en 2005 : "Stay hungry, stay foolish" - "Restez insatiables/affamés, restez fous".

Hommage en pomme de la part du cafetier.



Edit de 22h40
J'ai remplacé la photo par une nouvelle prise avec un peu plus de soin.

- Mots clés : Photo, Sculpture, Fruit sculpté, Pomme, Art éphémère, Steve Jobs -
- Lien permanent vers cette note -
Le 04/10/2011, 10h15

Préparer le monde de demain



Quand on s'apprête à mettre un enfant au monde, on pourrait lui souhaiter le meilleur.


Mardi dernier, 27 septembre, les humains ont fini de consommer les ressources produites annuellement par la Terre. Depuis, nous vivons à crédit. En l'occurrence, ça signifie d'abord puiser dans les stocks puis détruire les capacités de production de la Terre.


Exercice pratique :
- sachant que nous sommes bientôt 7 milliards d'êtres humains et que les démographes prévoient une stabilisation de la population mondiale vers 9,5 milliards;
- sachant que 7 milliards d'étasuniens auraient besoin de 4 Terre et demi alors que 7 milliards d'indiens se satisferaient d'une demi;
- sachant cependant que le développement économique des pays aujourd'hui sous-développés ou en voie de développement va faire tendre leurs besoins vers ceux des pays occidentaux;
- sachant enfin que la prise de conscience écologique actuelle n'a pour conséquence, pour l'instant, que de ralentir l'accroissement de nos besoins (pas encore de les diminuer)

choisir une des options suivantes :
- nous sommes trop nombreux.
- nos besoins sont beaucoup trop importants.
- les deux, mon capitaine.
- pas le temps de réfléchir, j'ai un weekend jet ski à préparer.
- qui suis-je pour interdire aux gens de jouir de tout ce que la vie met à leur portée ? Je préfère lire le dernier livre de Pascal Bruckner... Notez que je ne suis visiblement pas le seul à considérer avoir rarement entendu autant de conneries dans la bouche d'un intellectuel, ce matin sur France Inter, qui l'avait invité à l'occasion de la sortie de ce livre. Et quand j'entends ça, je me dis qu'on n'est vraiment pas sorti de l'auberge...



Espace
En Egypte, il y a encore tant d'espace qu'on dit que la source dont nait la place jamais ne va pas tarir.

Version courte : en Egypte, on n'est pas prêt de voir la place tarir.



- Mots clés : Photo, Montage, Blabla, Ecologie -
- Lien permanent vers cette note -
<< Précédemment
Par la suite >>
Accueil du Café Rechercher au Café
Liens à suivre... Syndication ?Historique Une bafouille ? Nuage de tags