<< Précédemment
Par la suite >>

Le 21/05/2007, 21h52

Faites vous-même... votre photo d'ABY


Parmi ses multiples occupations, ABY photographie des petites choses et parvient à leur donner une toute autre dimension. En cela, on peut la qualifier d'artiste microscopique.
Sa galerie Ikimono est superbe. Et comme, au café, nous aimons les belles choses, la leçon du jour consistera à apprendre à faire soi-même sa photo d'ABY.

Comme vous l'avez constaté dans la galerie (quoi ?! Vous n'y êtes pas encore allés ? Zou!), tout part d'une photo avec une petite bébête, comme celle-ci, par exemple, prise vraisemblablement après le passage d'un chat.



Evidemment, nous ne nous intéresserons qu'à une petite partie de cette photo. "Celle avec la mouche ?" Oui, merci de suivre.



La qualité est assez moyenne, mais l'utilisation de la dernière version du logiciel d'amélioration d'images des Experts (mais oui, ceux de la téloche), capable d'interpoler sa mère et que vous aurez préalablement téléchargé sur Internet, vous fournira aisément une image exploitable (et n'essayez même pas de dire à la patronne que ce n'est pas possible...).



Ensuite, un petit coup de contraste et, étape à ne pas louper, le flou, un peu partout sauf en certains points que vous souhaitez mettre en valeur.



Ensuite, c'est quasiment plié : une sorte de halo coloré autour de l'élément central et un peu de blur pour la touche finale.



Et voilà, votre photo d'ABY est prête à être accrochée au mur :



...

Et si, comme moi, vous êtes quelque peu dérouté du résultat, vous pouvez aussi lui commander l'édition papier (très limitée) de cette magnifique série.



Histoire de la pensée moderne

"Les femmes en général n'aiment aucun art, ne se connaissent à aucun et n'ont aucun génie".

Jean-Jacques Rousseau, Lettre à d'Alembert


Je savais que ça vous ferait plaisir :)



Et maintenant, avant de partir brûler Les Confessions, répétez rapidement "ces régions que les mites habitent, ces régions que les mites habitent..."


- Pas de tag -
- Lien permanent vers cette note -
Le 15/05/2007, 00h25

Le soleil dans le dos



C'est pas pour vous faire de la pub pour Michel de Hemptinne. Pas du tout. Je ne sais même pas qui est ce brave homme...

Non, c'est juste comme ça, pour le plaisir... :-)



- Pas de tag -
- Lien permanent vers cette note -
Le 10/05/2007, 23h58

Monastique



Des hommes ont souvent cherché à s'isoler du reste de leurs semblables, pour se protéger ou pour trouver un lieu loin du tumulte et s'y livrer à la méditation. On trouve notamment, comme autres exemples célèbres, les monastères de la région des Météores, dans le nord de la Grèce (ou là aussi) ou, en Chine, le monastère de Shaolin ou les montagnes sacrées.

Mais je dis bien "autres exemples" car celui de la photo est tout à fait caractéristique, lui aussi. On voit très nettement que la petite communauté qui a construit l'abri au sommet de ce python rocheux aux belles couleurs variées (signe d'une roche riche en divers métaux) n’a pu s'y hisser que grâce aux anfractuosités des parois qui leur servaient d'abris ou de lieux de repos pendant les ascensions. Le python rocheux, dont la photo ne montre que la partie supérieure, a été creusé au fil du temps et des habitations troglodytes y ont vu le jour, abritant sans doute ceux qui souhaitaient s'approcher du monastère, ou peut-être les membres de la communauté qui se serait multipliée au delà de la simple capacité d'accueil du monastère original.

Par les temps qui courent, une telle retraite est bien tentante.

Une autre solution pourrait être d'aller prendre la nationalité de la principauté de son altesse sérénissime, PrincessH, qui, opportuniste, la propose pour une somme... pas vraiment définie.


Bonne éducation
On a tort de croire que les bonnes manières se perdent. Même dans les banlieues, comme on dit. Tenez, prenons un exemple (nan, tenez le bien, siouplait). Jadis, il était de bon ton que les enfants bien élevés rapportassent les opinions de leurs géniteurs sur un sujet particulier :
"De l'avis de ma mère, ce vêtement vous sied à ravir".
Croyez-vous que l'habitude se soit perdue ? Que nenni ! N'entend-on pas très souvent :
"L'avis d'ma mère, ton djine, c'est trop d'la balle" ?


- Pas de tag -
- Lien permanent vers cette note -
<< Précédemment
Par la suite >>
Accueil du Café Rechercher au Café
Liens à suivre... Syndication ?Historique Une bafouille ? Nuage de tags