<< Précédemment
Par la suite >>

Le 20/04/2008, 17h26

Mercure [édité]




Ton plus léger à la fin de ce week-end. Des envies de macro, à force d'en voir chez lew (et il y a de quoi) ou la Trollette. Ce à quoi je suis arrivé me fait penser à du mercure. Pas la planète, non, ce métal liquide à température ambiante qui pollue et empoisonne nos rivières (ah non, j'ai dit "plus léger", pardon...) que l'on voyait se regrouper en gouttes bien rondes, très réfléchissantes, quand il s'échappait d'un thermomètre cassé. C'est précisément ce que je revoie en fixant la première des photos.

L'autre idée qui vient concerne la famille Titegoutte (dont le nombre d'enfants varie selon l'imagination de chacun) :-)


Question
Quel rapport y a-t-il entre
- le trente-deuxième président des États-Unis
- une station du métro parisien (ligne 9)(ou 1)
- Franck, l'un des roux sveltes ?

Ben, euh... y en a pas...


[Ajout du 21/04/08, 21h50]
Pour faire spécifiquement plaisir à Zydeco et lew, voici la boule de cristal en détail.



Et un erratum : la réponse à la question n'est pas "y en a pas" mais bien "c'est exactement pareil". Le lecteur attentif aura rectifié de lui-même...



- Mots clés : Photo, Macro, Détail, Goutte, Jeu de mots -
- Lien permanent vers cette note -
Le 18/04/2008, 00h52

L'arène



Bientôt, les portes allaient s'ouvrir et les gradins se rempliraient. Puis d'autres portes, encore, et les champions entreraient à leur tour, à pas lents.
Arène, lieu de sacres.
Bientôt les coups, bientôt le sang et la foule en transe qui hurlerait à la vie, à la mort des vaincus suppliants ou déjà râlants.
Arène, lieu de massacres.
Bientôt...

Et, dans la tension naissante de l'attente, le vent qui faisait frissonner les murs apportait dans son chant l'ouverture d'un requiem.



- Mots clés : Photo, Poésie -
- Lien permanent vers cette note -
Le 11/04/2008, 00h49

Watts et (re)l'eau



Les métaux et l'eau font rarement bon ménage, les métaux ferreux en particulier. Et que dire si le coin fourmille d'ampoules, et donc d'électricité ? Dans l'ordre ou dans le désordre, on peut rester fasciné par ce nouveau raté de l'activité humaine et se dire qu'aujourd'hui pas plus qu'hier, on n'arrive à construire des stations de métro étanches. Photo prise sur la ligne 14, la petite dernière parisienne.

Mais en observant plus attentivement l'orifice béant laissé par le métal rongé, on y aperçoit quelque chose de luisant. Seconde photo sur ce détail étrange...



On pouvait s'y attendre : de l'eau, de l'énergie et le miracle de la vie se répète. Des créatures gluantes, je ne sais quelles amibes géantes, sont en train de voir le jour à mesure que se perce leur cocon de fer. A quand l'invasion ? Coupez les lumières !



- Mots clés : Photo, Détail, Bizarre -
- Lien permanent vers cette note -
<< Précédemment
Par la suite >>
Accueil du Café Rechercher au Café
Liens à suivre... Syndication ?Historique Une bafouille ? Nuage de tags