<< All that jazz
la naissance du monde >>

Le 28/05/2008, 23h58

Le post que les daltoniens n'aimeront pas





Il s'agit de la façade de l'hôtel Plaza Athénée, avenue Montaigne, à Paris. Un petit tour sur leur site devrait vous convaincre, si besoin est, que leurs clients ont moins de soucis pour boucler leurs fins de mois que vous.

En ce moment, je suis en mission pour trois mois dans une banque avenue Montaigne. Déjà lors de la précédente mission, à Balard, à côté de locaux de Canal+ et de France télévision, j'avais commencé à apercevoir des gens qui bougent d'habitude dans la boite à images. Mais là, dans l'avenue des marques de haute couture, avec RTL et Europe1 à côté, j'ai franchement l'impression de vivre dans la télé, voire à Disneyland (ce qui est un peu pareil, un monde imaginaire qui montre de belles histoires). Outre quelques journalistes dont je n'arrive jamais à retrouver le nom (sauf Catherine Nay, très classe), j'ai croisé, dans l'ordre d'apparition, Christophe Willem, Clara Morgane, Bernard Campan, Roman Polanski et Céline Dion (vous savez, La Femme à laquelle toutes ressemblent un peu). Un autre monde, je vous dis. Au train où ça va, je vais finir par croire que je peux rencontrer des bloggeurs dans la rue... Comme si c'était des vraies personnes... Pfff, n'importe quoi...


Vieillerie contrainte
En faisant du tri dans des vieux papiers, futur déménagement oblige, je suis tombé sur un poème écrit pendant mes études, il y a... pffiou... au moins ça. Evidemment, quand vous aurez saisi la contrainte d'écriture, vous comprendrez que je ne puisse pas le recycler auprès de la patronne, elle n'apprécierait pas. Je ne peux pas non plus le dédier à mes deux lectrices qui satisferaient à cette contrainte, Mme Frez apprécierait d'autant moins. En revanche, je laisse leurs amoureux le leur offrir, s'ils le veulent :-)

Bacchanales
Effluves qui
Attentez à ma sobriété, faites
Taire le
Ressort de cette
Insidieuse horloge qui ne
Cesse de répéter :
Encore une journée sans elle


- Mots clés : Photo, People, Poésie, Acrostiche -
il est beau ton poème....
tu étais amoureux d'une jeune femme
qui s'appelle Béatrice, a l'époque de*
tes tendres années lycées..?
lilly
le 29/05/2008 à 9:10
Pourquoi elles sont grises tes photos ?
le 29/05/2008 à 9:47
Campanpan morgane sur le nay c'est villem... c'est plein de bouts dion !
...et Roman ? je m'attaque pas aux skieurs !
le 29/05/2008 à 9:51
Ah, parfois le "missionnaire" a le privilège d'être parachuté et de bosser dans les "beaux quartiers"... pas désagréable n'est-ce pas ? :D

ps. jolie écriture...poétique (je n'en doutais pas)
le 29/05/2008 à 12:13
lilly > bien décodé :)

lew > hmmm, comment dire...

laylacarina > tu t'inspires de César pour ainsi compresser tout le texte en une seule phrase ? :)

Pascale > c'est bien ce qu'on appelle un parachute doré. Effectivement pas mal (sauf pour trouver une cantine)
le 29/05/2008 à 13:06
avapa non ? ressembler à Céline Dion ! Rah tcho la honte...
t'ezistes toi ?
le 29/05/2008 à 15:33
uhuh... n'importe quoi, des vais gens les bloggers :)
le 29/05/2008 à 21:51
Freefounette > moi, peut-être, mais toi, certainement pas : une motarde qui ne lève jamais la main sur ses enfants... c'est rien de des brutes en cuir pleines de bière, les motards (non ? :-) )

max > tu m'étonnes... t'imagines, en rencontrer, comme ça, en se baladant dans la rue ?... portnawak... :-D
le 30/05/2008 à 10:31
En mission dans une banque signifie-t-il que tu as l'intention de la braquer avec un masque de Mickey histoire de devenir le bloggueur auquel tous ressemblent un peu pour pouvoir déménager dans cet hôtel (à la façade très surfaite) avec Béatrice ?
Comment ça je mélange tout ?
le 30/05/2008 à 13:17
anouschka > maintenant que tu les as dévoilés, je vais devoir changer mes plans... ;-)
La façade est peut-être surfaite, mais elle n'est pas si banale et ces couleurs pétant dans le soleil ont capté mon oeil.
le 30/05/2008 à 14:53
Le "surfait" était juste une marque de jalousie :o
le 30/05/2008 à 20:42
Mmmmmh,
grande journaliste ça, Clara Morgane...
très grande...

julielanne
le 30/05/2008 à 20:54
anouschka > ah oui ? on a aussi le droit de ne pas l'aimer, hein.

julielanne > mmmmmmh (comme tu dis...)
le 31/05/2008 à 23:46
j'y séjournerai bien quelques jours le temps de flâner sous le ciel de Paris ;)
Quant à ton ode à l'absence il est un beau chant à entendre :)
le 01/06/2008 à 12:15
tiens, t'as une favicon free qu'est revenue...

le 01/06/2008 à 20:20
Lunaba > quand on a les moyens de s'y laisser chouchouter, le séjour ne doit pas être désagréable (avec Ducasse aux fourneaux...)

krysalia > j'ai rien fait pour :) Mais il faut que je m'en fasse une à moi.
le 02/06/2008 à 10:16
Béatrice, c'est mon deuxième prénom pour la petite histoire...joli acrotiche !!;)
le 02/06/2008 à 11:38
chrixcel > alors ton Jules a le droit de te l'offrir :)
le 03/06/2008 à 18:07
Nom
Email
URL
Bafouille

Accueil du Café Rechercher au Café
Liens à suivre... Syndication ?Historique Une bafouille ? Nuage de tags