<< Précédemment


Le 29/05/2016, 23h58

Mec love notoire



Aujourd'hui, l'Allemagne et la France commémoraient le centième anniversaire de la bataille de Verdun. Pour s'associer à cet hommage, ici, modestement, on a tiré un coup.




- Mots clés : Photo, Phonecam, Fleur, Jeu de mots -
- Lien permanent vers cette note -
Le 18/05/2016, 23h58

Le pont aux ânes



C'est bien le nom de ce pont. Mais, de nos jours, les seuls ânes ne sont généralement plus guère que ceux qui vont le voir.

L'apocalypse et quelques biscuits


Je vous invite, et j'essaie d'y mettre toute ma force de conviction, à vous procurer par un quelconque moyen (et dans le nombre d'exemplaires de votre choix) cet ouvrage drolatique, dans lequel la qualité du dessin le dispute à la pertinence du propos, formant ainsi un tout qui m'a valu quelques crises de fou rire et, à minima, un sourire indéfectible que seules mes qualités de sportif surentraîné m'ont permis d'endurer sans crampe. Je veux parler du dernier ouvrage de Pétronille (à l'écriture) et sa mugnificence PrincessH (à la dessinature), "Apocalypse et petits biscuits".



On n'y pense pas toujours...


... mais le stress ressenti par une peau-rouge albinos porte un nom. On appelle cela l'angoisse de l'apache blanche.



- Mots clés : Photo, Phonecam, Panoramique, PrincessH, Copinage, Jeu de mots -
- Lien permanent vers cette note -
Le 12/05/2016, 00h42

La légende, et la terre qui la voit naître


Ici commence la légende


J'ai posté ces deux photos (ou quasiment) il y a quelques jours sur Instagram (et Facebook, transitivement) depuis mon téléphone portable, avec lequel je les avais prises et légèrement retouchées. Sur l'écran de mon portable, je les voyais sensiblement comme je les vois à présent dans ce post, sur l'écran de mon PC personnel. Mais j'ai voulu les publier ici quand j'ai vu ce que les originales donnaient sur un écran de PC (la première et la seconde). On est loin de l'ambiance que j'avais souhaitée...

Putain de gamma !


La légende se construit


Mon écran d'ordi étant lui-même particulier, je n'ai aucune idée de la façon dont vous voyez ces images en ce moment...

De l'évolution du monde


Il ne vous aura pas échappé que le monde va de mal en pis.

C'est, en tous cas, un sentiment très répandu. Il y a de plus en plus de guerres, de plus en plus de violence, des conditions économiques toujours plus difficiles... Et comme ce sentiment dure depuis des siècles (au moins), je ne vous raconte pas l'état du bazar, comment c'était mieux avant et combien c'est pire à présent.

Mais c'est quoi, cet avant tellement mieux ? Cet avant, c'est l'image du monde que l'on s'est construite dans notre enfance, notre adolescence, à l'âge où les représentations naissent, prennent forme dans notre intellect encore jeune, petit à petit, à partir des histoires que l'on nous raconte, des livres que l'on lit, des films que l'on voit, de chaque information que l'on capte. A un âge auquel on ne s'intéresse pas encore à l'état du monde réel, qu'on n'aurait de toutes façons pas encore les moyens de comprendre (les a-t-on jamais, ces moyens, d'ailleurs ?).

On se forge une image du monde, puis on passe le reste de sa vie à le découvrir. Il n'y a pas forcément plus de guerres, mais on en connaît plus. Et y a-t-il plus de violence ou chaque nouveau fait divers vient-il seulement s'ajouter à la somme que l'on a déjà accumulée ?

Alors oui, c'est sûr, en regard de notre image primale du monde et du processus cumulatif des contrariétés ou catastrophes qui viennent s'y agréger, ce monde va de mal en pis. Et ça ne peut qu'empirer, puisqu'on n'en a jamais fait le tour. Mais avant, ce n'était pas mieux. Avant, on ne savait pas, tout simplement.

Proverbe pyromane


Tout feu étouffe l'âme.



- Mots clés : Photo, Sombre, Jeu de mots -
- Lien permanent vers cette note -
<< Précédemment

Accueil du Café Rechercher au Café
Liens à suivre... Syndication ?Historique Une bafouille ? Nuage de tags