Le 13/02/2017, 00h28

La jeune femme au loup



Panne sèche (y a plus des sens)


Dans la pénombre que mes yeux scrutent quand je me retourne pour rien,
Dans le vide que traversent mes mains à la recherche d'une autre main,
Dans les voix de tous ceux qui parlent, aux tympans de ceux qui écoutent,
Dans les saveurs sans éclat que ma bouche avide goûte,

De là-bas au bout de tes mèches
Oui, c'est encore toi que je cherche.



- Mots clés : Dessin, Poésie -
- Lien permanent vers cette note -
Le 16/06/2016, 00h01

Katharine Hepburn




Dessinée pour le concours de caricatures de la semaine. Plutôt content de moi, jamais eu autant de "likes" mais même pas dans le trio de tête des votes.

Trop dégoûté... :)



[Edit du 16/06/16, 21:50]
J'avais mal calculé. Enfin, pas appliqué la même façon de classer que l'animateur du groupe. En fait, je suis troisième... Youhou !!!



A deux, c'est pas toujours mieux


Laissez-moi vous présenter le couple typique d'un échec éducatif : le père Missif et la mère Consta.


C'est d'un niveau, ici... On se croirait dans les recalés de l'Almanach Vermot.



- Mots clés : Dessin, Caricature, Katharine Hepburn, Jeu de mots -
- Lien permanent vers cette note -
Le 01/05/2016, 23h40

La vie rêvée des illustrateurs


On a pas mal parlé de la vie des artistes, illustrateurs et autres, et de leurs difficultés. A mon niveau, j'ai un petit témoignage à ajouter comme brique au mur de la réalité.

Ma copine Murielle, écrivain à temps partiel dont je vous ai causé plusieurs fois ici même, est alors en train de publier son cinquième roman. Elle a changé d'éditeur et me demande si je suis intéressé par lui dessiner une couverture (elle a plus de liberté sur ce point avec le nouveau). Banco !

Assez rapidement, je fais allusion à une rémunération pour ce travail. Pas que j'en aie à tous prix besoin pour vivre, mais par respect pour mes amis dans la profession, et pour ne pas que se propage par moi l'idée que l'illustrateur est le seul à fournir un travail qui ne mérite pas de rémunération dans la fabrication d'un livre (ah mais oui, c'est vrai, c'est pas un travail puisqu'il aime dessiner). Ma cops me répond qu'elle a posé la question à l'éditrice lors de leur première rencontre. Ils n'ont pas l'habitude de travailler comme ça. C'est plutôt des potes des auteurs qui font ça gratos. Mais au mieux, la dame pourrait aller jusqu'à 200€.

Comme la maison d'édition est petite, que je faisais ce boulot pour une copine et que je n'avais aucune idée des tarifs pro, je ne comptais même pas demander ça. Je réponds donc à Murielle de ne pas s'inquiéter, que je n'irais pas jusqu'à exiger cette somme, ne comptant pas gagner plus qu'elle sur la vente d'un de ses bouquins.

Et, à partir de là, on n'en parle plus. Mais -observez bien la subtilité- pour des raisons différentes :

- moi, parce qu'une somme avait été évoquée et qu'elle me convenait;


- elle, parce qu'elle avait déduit de ma réponse que je renonçais à me faire payer. C'est dire si elle ne comptait pas gagner beaucoup d'argent avec cette publication. Les illustrateurs ne sont pas les seuls à souffrir, mon bon meussieu. Les auteurs ne sont pas spécialement mieux lotis. Du coup, ma demande n'est pas remontée jusqu'à la maison d'édition.



Là dessus, l'œuvre est produite, dans un processus qui, après coup, me laisse admiratif en regard de ma capacité de gestionnaire de projet :

- je fais 2 premières propositions;



- Mumu me fait part de ses idées, me rappelle un dessin que j'avais fait pour annoncer ici la sortie de son second;


- je mène 4 pistes en parallèle, en échanges constants avec elle;



- les propositions sont présentées à l'éditrice qui en choisi une;


- cette proposition est encore modifiée sur une idée de Murielle puis, enfin, finalisée.



Force de proposition mais à l'écoute permanente du client, le tout en réalisant le travail dans le temps imparti. Moi, je dis "bravo" :)

La version finale plaît à tout le monde. C'est parfait.



Au bout d'un long moment, je me dis qu'on peut enfin reparler de sous. Mail à Mumu. Surprise. Explication. Gène. Gène de devoir demander à quelqu'un de payer pour quelque chose qu'il pensait avoir gratis. Elle prend sur elle et transmet ma demande à son interlocutrice. La dame doit défendre cette demande auprès de son boss (Le boss). Mais ce dernier n'apprécie pas qu'on lui réclame du blé après coup* et préfère, dans ce cas, ne pas se servir du dessin.

Je reste ferme sur ma position de principe. Ce n'est donc pas mon dessin qui illustre la couverture du bouquin de Murielle. Tant pis. C'est la faute à pas de chance (et à la radinerie d'un éditeur). Mais vous pouvez tout de même l'acheter, et je vous y invite, pour l'auteur et l'œuvre :)


"Gourou(e)" de Murielle Renault


* : il faut effectivement, et c'est logique, régler ce point avant de faire le travail. Mais vu le contexte, je n'avais pas pensé que ça puisse poser un quelconque problème.

Trop hype


J'ai décidé, moi aussi, de rejoindre le mouvement no-pooh.

Du coup, ça fait trois semaines que je n'ai pas fait la grosse commission. Ça me tiraille un peu au bas du ventre (personne ne parle de ces symptômes sur le net), mais ça va aller. J'y crois. Fort. Yanamare de toute cette pollution fécale...







Eh, déconnez pas ! Le mouvement, c'est no-poo et il ne concerne pas l'arrêt des fèces mais celui du shampoing. Mais même en anglais, l'orthographe a son importance. Avec un h, c'est caca. Et ainsi, de façon assez acrobatique, j'arrive aussi à créer une continuité avec le jeu de mot de fin de mon précédent post. Qui m'étonne moi-même. Trop fort...



- Mots clés : Dessin, Murielle Renault, Blabla, Jeu de mots -
- Lien permanent vers cette note -
Le 29/03/2016, 22h55

Aller et retour

Aller-retour éclair en banlieue parisienne pour Pâques. Voyage familial.

Pour changer de l'habituel sommeil bercé par le dodelinement du TGV, j'avais emporté mon livre du moment et mon carnet de dessin, avec comme contrainte de dessiner, à l'aller comme au retour, ce que ma lecture m'inspirerait.

Mission accomplie.


A l'aller



Au retour


Mon livre du moment, c'est "De bons présages", écrit par Terry Pratchett et Neil Gaiman. Humour et délires en cascade. Il faut avouer qu'il n'est pas difficile d'y puiser l'inspiration d'un dessin, surtout en laissant jouer sa propre imagination.

Le bonus du retour


Le petit plaisir supplémentaire de l'iDTGV a été de me faire voyager à côté de Poulop. Il rentrait des 23 heures de la BD. Nous avons sorti nos crayons à peu près en même temps, mais :
1- il en avait plus que moi.
2- pendant que je faisais mon dessin, lui dessinait une BD de 4 pages*.

Ça a quand même été l'occasion de causer un peu. Et le jeune homme étant talentueux, ça fait un blog de plus à suivre. Allez voir notamment ses petites vidéos Comment bien dessiner xxxx ?.

Dans Bordeaux et ses alentours, je savais qu'on avait le pont d'Aquitaine, le panda qui t'aime (Jérôme d'Aviau, dit Poipoipanda) et Thorn (la belle au petit caillou de la série Precious de Cali la grande). Voilà donc aussi Poulop.



* : OK, j'exagère. Il n'avait pas encore encré les deux dernières. Mais c'était fait à l'arrivée.

Conjugaison


J'entends souvent les gens dirent "Qu'est-ce qu'il faut comprendre ?". Ça m'horripile. Je ne supporte pas. Un verbe, ça se conjugue, merde ! C'est quand même pas difficile de dire "Qu'est-ce qu'il faut qu'on prenne ?".



- Mots clés : Dessin, Poulop, Jeu de mots, Jérôme d'Aviau, Thorn, Cali Rezo -
- Lien permanent vers cette note -
Le 13/12/2015, 20h50

Un certain soulagement




C'est avec un certain soulagement que je vis le résultat de ces élections régionales. J'ai bien peur de ne pas être au bout de mes frayeurs, mais bon, pour l'heure pas de FN à la tête d'un conseil régional, savourons les petites victoires comme elles viennent. Et si on ajoute que le résultat de la COP21 aurait pu être bien moindre que ce qu'il est, tout ça vaut bien le sourire éclatant d'une Mélissa.



Spécialité régionale délocalisée
Originaire du nord, il avait ouvert à la Réunion un commerce de vin, bois et charbon dans lequel aucun autochtone ne mit jamais les pieds. Il faut dire qu'il l'avait appelé "Le chicon bougnat"...



He !
Et pour sourire en écoutant deux minions se présenter, allez faire une tour chez la copine Cali.



- Mots clés : Dessin, Caricature, Jeu de mots, Cali Rezo -
- Lien permanent vers cette note -
Le 02/09/2015, 12h35

Je n'vous jette pas la pierre, Pierre



Tiens, je vous présente Pierre et mon dernier travail de portrait caricaturé (j'essaie toujours...). Pierre est un étudiant qui travaillait au restaurant le Petit Creux (chez Colette et Daniel, quoi) en attendant que reprennent ses cours, et qui a décidé que non, finalement, ces cours-là n'étaient pas pour lui. Alors il est resté plus longtemps. Neuf mois.

Il vient de se remettre aux études avant-hier, mais son portrait viendra enrichir la galerie déjà présente au mur. Hasta la vista, baby !




Concours du meilleur compliment galant
"Mademoiselle, savez-vous que vous me faites penser à la Provence, aux cigales ?
- Ah, vraiment ?
- Oui, quand je vous vois, une petite voix dans ma tête ne cesse de répéter 'sexsexsexsexsexsexsexsexsexsexsexsexsexsexsexsex'..."




- Mots clés : Dessin, Caricature, Jeu de mots -
- Lien permanent vers cette note -
Le 09/08/2015, 19h02

Rayures évolutives


Nous avons déjà vu ensemble combien les guêpes sont de voraces carnivores. Celle-ci reculait tout en découpant son bout de barbaque dans le morceau laissé à sa disposition. Quand ça l'a mené au bord de la table, j'ai pensé qu'elle finirait le travail par terre. Que nenni ! Elle l'a poursuivit à la verticale, tenant par je ne sais quoi d'autre que par miracle, jusqu'à la séparation finale de la bidoche, sans rien lâcher.

Une belle leçon de volonté et de persévérance pour notre jeunesse...



Que sommes-nous ?
Le chiffre a de quoi surprendre quand on le lit : il y a plus de 10 fois plus de bactéries dans le corps humain que de cellules humaines. La plupart se situent dans le colon, mais également sur la peau, les yeux, dans le nez, la bouche, l'intestin grêle... Elles nous sont très majoritairement inoffensives ou bénéfiques. Autrement dit, l'évolution qui a conduit à faire l'humain (et les autres animaux rencontrant une situation semblable) est en fait l'évolution d'un système symbiotique. L'homme seul, sans ces invitées, ne serait pas viable, malgré la complexité de sa nature. L'évolution a choisi la coopération.

L'évolution, parlons-en, tiens. Tout le monde est d'accord* pour dire que le plus long et le plus complexe a été de voir apparaître les premières cellules (organismes unicellulaires). Après, le tour était joué, ça n'était plus qu'une question de temps. Vraiment ? Un des mystères reste cependant d'expliquer le pourquoi du passage de une à plusieurs cellules. Quel gain évolutif a représenté cette construction ?

Un des principes forts de l'évolution veut qu'une transformation ne perdure que si elle apporte un gain substantiel à l'organisme dans lequel elle se produit. A l'organisme et à sa descendance, si il y a. Ainsi, le meilleur gain possible est d'accorder un avantage reproductif. Si on raisonne du point de vue génétique, de deux individus d'une même espèce, celui dont les gènes ont le plus de chances de se répandre au sein de l'espèce n'est pas forcément le plus costaud mais avant tout celui qui se reproduit le plus**. Être costaud peut y aider mais pas toujours. Il faut niquer un max. Et les mâles disposent d'attributs toujours plus longs ou colorés pour plaire aux femelles.

Donc, pour revenir à notre question, quel était ce gain dans le passage de une à plusieurs milliards de cellules ? Si ce gain était donc reproductif, si les structures plus complexes favorisaient la rencontre de leurs cellules sexuelles ? En d'autres mots, si nos spermatozoïdes, nos ovules n'étaient pas des cellules parmi des milliards d'autres assurant notre fonction reproductrice mais si nous, les êtres complexes, multicellulaires, n'étions que les queues de paon de nos gamètes ?

Je vous laisse réfléchir là-dessus...



* : OK, à part les créationnistes :)
** : on s'étonnera donc qu'après tant de millions d'années de sélection naturelle, la fornication généralisée et systématique ne soit pas encore la règle en ce bas monde.



Black is the new black
Ça faisait longtemps que je ne vous avais pas montré ici (c'est fait sur Fèces-bouque depuis lurette) mes derniers dessins pour les concours de caricature. Eh ben voilà, ce sera chose faite :


Oprah Winfrey



Samuel L. Jackson




- Mots clés : Photo, Animal, Bestiole, Guêpe, Blabla, Evolution, Dessin, Caricature -
- Lien permanent vers cette note -
Le 16/12/2014, 13h05

Colette



Comme pour Titus, c'était hier son anniversaire. Et c'était aussi son cadeau.

Je crois qu'elle a bien aimé.

D'ailleurs, Colette, c'est la meuf à Titus. Ou Titus, c'est le mec à Colette. Au choix. Du coup, ça tombe bien que deux posts se suivant parlent de ces deux là. Ça fait passer ma paresse pour de la planification.

Colette et Daniel (oui, parce que Titus -je vous le dis juste à vous-, en fait, c'est un surnom) tiennent le Petit Creux, le resto dans lequel je prends la plupart de mes déjeuners en semaine. Et quand je n'y reste pas, j'emporte pour manger devant mon ordi. Ils sont adorables et drôles et on mange bien chez eux. Que demander de plus ?



A écouter, coute que coute
Jean-Claude Ameisen fait une émission de vulgarisation scientifique formidable le samedi matin, sur France Inter : Sur les épaules de Darwin.

L'émission du 22 novembre était passionnante à plus d'un égard. Elle traitait des cultures dans le monde animal. Pour faire rapide, au travers de la notion de cultures, de pratiques apprises et transmises au sein de groupes d'individus d'espèces animales autres que l'homme, on y apprend que de plus en plus de ces comportements que l'homme pensait exclusivement siens, car nécessitant des capacités intellectuelles supérieures, se retrouvent en fait chez de nombreuses espèces.

Les différents exemples racontés dans l'émission nous apprennent plusieurs choses :

- l'intelligence est loin d'être une exclusivité de l'espèce humaine et on la retrouve des (autres) singes aux mouches drosophiles en passant par les oiseaux. C'est un point sur lequel j'aime bien insister sur ce blog.


- chez les chimpanzés aussi, un comportement sera plus facilement adopté si on le voit reproduit par un plus grand nombre d'individus. Il se répand donc par effet boule de neige. Et l'adoption d'un nouveau comportement par le groupe dépend sans doute du charisme de l'individu qui le propose ainsi que du gain effectif que ce comportement apporte.


- des comportements qui posent question de nos jours relativement aux migrations de population tels que l'adoption de la culture du groupe dans lequel on vient vivre ou, au contraire, l'imposition de sa propre culture à ce groupe que l'on rejoint existent aussi chez les chimpanzés (et surement ailleurs). On pressent ainsi qu'il n'y a pas de réponse absolue à cette question. Tout existe dans la nature, tout est possible et la réponse est à chercher ailleurs, sans doute dans la volonté de vivre ensemble.



En d'autres termes, je vous ordonne d'écouter cette émission !



- Mots clés : Dessin, Caricature, Anniversaire, Blabla, Jean-Claude Ameisen -
- Lien permanent vers cette note -
Le 21/11/2014, 16h40

Titus



C'était son anniversaire hier.
C'était son cadeau.

Vous noterez qu'un zeugma réunissant ces deux phrases - c'était son anniversaire hier et son cadeau - peut laisser songeur un instant mais finit par se comprendre quand on l'a sous les yeux (le cadeau).

Et des bises à MiniFrez, Mathieu et Thierry, chers à moi et également nés un 20 novembre.



- Mots clés : Dessin, Caricature, Anniversaire -
- Lien permanent vers cette note -
Le 01/07/2014, 18h40

Chahnour Vaghinag Aznavourian



Plus connu sous le nom de Charles Aznavour, récente victime d'un concours hebdomadaire de caricature sur FB.

Comme d'habitude chez moi, la caricature n'est pas violente. Un peu d'accentuation, tout de même. Juste assez pour qu'à la fin de mon travail, je ne reconnaisse plus Aznavour dans la photo de référence, alors que dans le dessin, si. Plus Aznavour qu'Aznavour, quoi (toute modestie gardée - depuis, j'ai repris mes esprits :) ).



Quand je reblogue mes tweets (nan, pasque tout le monde ne touite pas)(et ces jeux de mots sont pourtant d'une telle drôlitude)

- Et tout ce petit monde allait ainsi, les intermittents, les autres cafardant... (quelle ambiance chez les insectes !)

- Alors comme ça, vu de la porte Dorée, Paris, c'est Chelles ? (Julien, t'es nul en géo)

- Apposée chaude, la pierre soulage... (bien être et peinture s'associent harmonieusement)




C'est tout pour aujourd'hui. Vous pouvez retourner voir les matchs...



- Mots clés : Dessin, Caricature, Charles Aznavour, Jeu de mots -
- Lien permanent vers cette note -
Le 25/03/2014, 00h05

Comment parler foot (et sexe) à une fille




... quand on est encore petit. Il y a moyen de passer entre les gouttes tout en étant didactique.


Note à benêts : Pour ceux qui connaîtraient encore moins que moi le foot (ça existe peut-être), le "bout-rousse-y-a dortmund", c'est ça.



- Mots clés : Dessin, Jeu de mots -
- Lien permanent vers cette note -
Le 07/03/2014, 12h15

Bonjour tristesse



Le truc avec ce lac, c'est que normalement le buisson du milieu est accessible sans se mouiller les pieds. Les quadrillages sur la droite, ce sont des supports pour des planches à voile. L'eau commence habituellement juste derrière.

Donc, soit il a effectivement beaucoup plus plu cet hivers, soit les sols et nappes, déjà pleins des pluies de l'an dernier, ne peuvent déjà plus rien absorber. Heureusement que le soleil revient...



Je vous demande quelques minutes d'attention
Si le politique a encore un tant soit peu de sens pour vous face à l'économique, vous ne serez pas insensibles à cet accord de partenariat transatlantique (ATP) en cours de négociation bien à l'abri des regards et qui, dans la continuité des précédents accords, achève de sonner le glas des pouvoirs citoyens.

Est-il licite qu'une société commerciale puisse poursuivre un état en justice si elle estime que les règles ou lois, sociales ou environnementales, de cet état lèse son business ?

Pour éviter d'en arriver là, car je soutiens que ça ne serait pas une bonne chose, et devant un personnage qui l'incarne au mieux, je vous invite à la résistance (d'autant qu'une tentative d'accord similaire a visiblement été enterrée il y a 15 ans après avoir été dévoilée au grand jour - comme quoi, ça semble possible)...





- Mots clés : Photo, Dessin, Blabla, APT, Jeu de mots -
- Lien permanent vers cette note -
Le 29/01/2014, 00h12

Gouttez-moi



Si le titre m'a plutôt été inspiré par Alice, la minette incrustée a sans doute un petit air de famille avec une héroïne de BD de ma jeunesse qui, je l'avoue, fut source de quelques fantasmes. Je ne fus d'ailleurs pas le seul puisque son dessinateur l'avait sortie de sa trop sage BD pour la mettre en scène dans des poses et situations franchement suggestives.

Si vous ne l'avez pas reconnu, cliquez donc .


Cela dit, et même si ce n'est pas la première fois que je dessine sur une photo, je n'ai pu m'empêcher de penser, en le faisant, aux très belles incrustations d'Adolie Day (fouillez dans la liste pour les trouver) et notamment à ses collaborations avec Sophie Thouvenin.



Question de coût ?
Dis, à combien tu estimes punk ?



- Mots clés : Technique mixte, Dessin, Jeu de mots -
- Lien permanent vers cette note -
Le 13/11/2013, 23h20

Le cri





Il hurle.

Sa bouche s'entrouvre parfois sans qu'aucun son ne sorte. Pourtant il hurle à pleine terreur. À cogner jusqu'au sang cette enveloppe qui l'emprisonne contre chacun des murs du placard qui lui sert de refuge.

Quand l'étroitesse de son corps lui pèse tant, il n'y a que dans cet espace confiné qu'il finira par s'apaiser. Plus tard. Mais pas avant d'avoir vomi son désespoir d'être vivant.

D'abord, roulé en boule dans son cocon de bois, il l'aura rêvé matrice, utérus pour y dénaître. Non, pas y mourir. Surtout pas. Mais refaire à l'envers le chemin qui l'a mené ici, pour ne pas avoir à le poursuivre dans le sens obligatoire.

Le ventre bloqué, un nœud dans la gorge, il aura maudit la brièveté du temps qui lui a été accordé au regard de l'immensité de l'univers, de la clarté d'une étoile.

Il aura pleuré sans un mot son amour à cette pute de vie qui un jour le quittera. Aujourd'hui ? Peut-être pas. Mais demain. Mais ce soir...

Il aura crié sans un bruit son dégoût au néant qui s'ensuivra. Au rien. Au que dalle.

Il se sera répété en boucle ce passage de la Bohemian Rhapsody de Queen : "I sometimes wish I'd never been born at all"*. Mais penser ça, c'est déjà penser. C'est être vivant. C'est bien trop tard.

Puis, assez soudainement, la gorge se dénouera, le ventre s'assouplira. Il pourra à nouveau se lever et marcher. Marcher parmi ses semblables. Marcher au milieu des siens et vivre comme eux, jusqu'au prochain appel impérieux du placard. Ce placard où, pour l'heure, recroquevillé, le menton sur les genoux, il hurle sans un son.




* : "Parfois, j'aimerais ne pas être né du tout"

- Mots clés : Dessin, Mike Jagger, Blabla -
- Lien permanent vers cette note -
Le 06/11/2013, 14h25

J'ai voulu faire l'ange


Ben oui, mais comme disait Pascal : "qui veut faire l'ange fait la Bette". Bette Midler... C'était l'autre jour, pour le concours du groupe Fèces-bouque Traditionnal caricature Art Contest. Alors, pour ceux qui n'auraient pas FB, je l'accroche ici aussi.



Le saviez-vous ?
En cas d'accident radioactif, les endroits les plus sûrs sont les histoires à chats, car elles sont des contes à minets.



- Mots clés : Dessin, Caricature, Bette Midler, Jeu de mots -
- Lien permanent vers cette note -
Le 18/10/2013, 17h15

Lumineuse


Naomi Watts était l'objet du concours de caricatures du groupe Fèces-bouque Traditionnal caricature Art Contest la semaine passée. C'était donc là ma proposition.

L'image de référence est , pour comparaison.



A propos de Watts...
...parlons un peu électricité.

La société Dell serait intéressée par l'acquisition d'une île complètement déserte, sans le moindre courant électrique à l'horizon. Ce qui semble étrange pour une société fabriquant des ordinateurs.

La morale de cette fausse anecdote est identique à la réaction des oiseaux habitant ce lieu désert à l'arrivée des premiers envoyés de la société : île sans volt attire Dell.

(je laisse ceux qui n'auraient pas percuté se répéter cette dernière phrase les yeux fermés en pensant fort aux oiseaux mentionnés)



Bon sang ! Mais c'est bien sûr... (avec une ampoule qui s'allume au dessus de la tête)
Sur le post précédent, le machin en photo (ou plutôt scanné) était cette pellicule à gratter qui recouvre les parties cachées des jeux de grattage ou, en l'occurrence, des chèques CESU. Elle a un tel aspect quand elle est grattée en un seul passage, méthode bulldozer (si vous voyez ce que je veux dire).



Punition
Recopier 30 fois "Je dois mettre à jour plus souvent mon blog".

Pfff... Bon, OK.

Je dois mettre à jour plus souvent mon blog. Je dois mettre à jour plus souvent mon blog.
Je dois mettre à jour plus souvent mon blog. Je dois mettre à jour plus souvent mon blog.
Je dois mettre à jour plus souvent mon blog. Je dois mettre à jour plus souvent mon blog.
Je dois mettre à jour plus souvent mon blog. Je dois mettre à jour plus souvent mon blog.
Je dois mettre à jour plus souvent mon blog. Je dois mettre à jour plus souvent mon blog.
Je dois mettre à jour plus souvent mon blog. Je dois mettre à jour plus souvent mon blog.
Je dois mettre à jour plus souvent mon blog. Je dois mettre à jour plus souvent mon blog.
Je dois mettre à jour plus souvent mon blog. Je dois mettre à jour plus souvent mon blog.
Je dois mettre à jour plus souvent mon blog. Je dois mettre à jour plus souvent mon blog.
Je dois mettre à jour plus souvent mon blog. Je dois mettre à jour plus souvent mon blog.
Je dois mettre à jour plus souvent mon blog. Je dois mettre à jour plus souvent mon blog.
Je dois mettre à jour plus souvent mon blog. Je dois mettre à jour plus souvent mon blog.
Je dois mettre à jour plus souvent mon blog. Je dois mettre à jour plus souvent mon blog.
Je dois mettre à jour plus souvent mon blog. Je dois mettre à jour plus souvent mon blog.
Je dois mettre à jour plus souvent mon blog. Je dois mettre à jour plus souvent mon blog.

C'est fait...


- Mots clés : Dessin, Caricature, Naomi Watts, Jeu de mots -
- Lien permanent vers cette note -
Le 26/08/2013, 18h30

Passage de témoin



Je te passe le relais. Tu tiens désormais le monde entre tes mains. A toi d'en prendre soin.


(Mais n'oublie pas de le ranger quand tu auras fini de jouer avec. Ca ferait désordre, une planète à l'abandon...)




Une bonne raison d'aller se pendre
Je narre ici l'annecdote à ceux qui ont la chance de ne pas être sur Facebook. Ceux de mes conaissances qui le sont ont déjà eu vent de l'histoire.

Les plus attentifs d'entre vous auront bien compris, en lisant le précédent post, que je m'étais inscrit à 2 groupes Facebook de concours hebdomadaires de caricatures. Tel Pathé ou Marconi, j'ai voulu y suivre la voie de mes maîtres que sont Thierry Coquelet, Maester ou encore Jean-Marc Borot (sans même parler du Maître : Sebastian Krüger)...

Il y a quelques semaines, le groupe Caricaturama Showdown 3000 fait son concours sur l'acteur Jeremy Brett, qui fut entre autres un grand Sherlock Holmes. Je parcours quelques pages sur Google images à la recherche d'une photo qui me semblait être une bonne base pour une caricature. J'en trouve une qui me va sur une page entièrement dédiée à l'acteur.

Je dessine ma caricature, dont j'étais assez satisfait, et la poste sur la page du groupe.



Et là, je me rends compte avec les premiers commentaires des gens que j'ai en fait dessiné... Peter Cushing, qui fut lui aussi un Sherlock Holmes. Et j'avais tellement le nez dans mon dessin qu'à aucun moment les œuvres des autres, que je voyais passer, ne m'ont mis la puce à l'oreille. Même plus : les exagérations de certains sur Jeremy Brett m'ont fait reconsidérer et améliorer mon propre Peter Cushing...

Stupeur ! J'avais alors le choix entre
- me faire sepuku,
- jouer l'extremiste qui l'avait fait exprès (ouich, voyez-vouch, il n'y a jamais eu d'autre Sherlock que Peter...)
- ou être condamné à ne plus poster QUE des dessins autres que le sujet demandé sur ce groupe.

Lâchement, j'ai choisi de fuir, de faire du bricolage puis de partir en congés pour me faire oublier, le temps que l'affaire se tasse*...




* : ce qui, pour un cafetier, est quand même un comble...


- Mots clés : Photo, Sombre, Dessin, Caricature, Peter Cushing -
- Lien permanent vers cette note -
Le 05/08/2013, 18h50

De choses et d'autres

Vous avez remarqué comme les périodes de forte chaleur étaient peu propices à l'activité des blogs ? On pensait que c'était une histoire de congés, de départs, mais non. Le soir, on rentre chez soi, on ouvre toutes les fenêtres et on guète le moindre souffle de vent qui ferait un tant soit peu baisser cette chaleur étouffante. On ne peut pas allumer l'ordi pour ne pas attirer les moustiques et on ne peut fermer les fenêtres pour s'en prémunir puisqu'on guète le moindre souffle de vent. Donc on ne fait rien. Et le weekend, on se taille chercher la fraîcheur ailleurs.

Résultat : le blog est une fois de plus laissé à l'abandon.

Lamentable...



Mais cessons donc de geindre
Comme la caricature, aguicheuse au possible, continue à me faire du genou sous la table, j'ai suivi le chemin de mes maîtres Thierry Coquelet et Maester et je me suis inscrit dans 2 groupes Facebook dans lesquels des caricaturistes au talent hautement variable (des monstres de talent comme des... un peu moins talentueux) se tirent la bourre une fois par semaine sur un sujet donné. Le sujet de la semaine sur Caricaturama Showdown 3000! était donc Sophie Marceau.




La semaine d'avant, sur Traditional Caricature ART Contest, c'était Johnny Depp qui était à l'étude.




Mes œuvres ont toujours un peu de mal à passer pour des caricatures, mais je ne désespère pas encore...



Légendes arthuriennes
Vous avez vu ? La duchesse Kate Middleton a fait bien attention à ne pas prendre de poids pendant sa grossesse. Bien que sensible à la légende de Camelot, elle ne voulait pas devenir la Kate du sein gras (ah! le mauvais jeu de mots...)



Vous voulez combien ?
Employé dans une banque d'images d'art, il s'occupait des prêts raphaëlites...


- Mots clés : Dessin, Caricature, Sophie Marceau, Johnny Depp, Jeu de mots -
- Lien permanent vers cette note -
Le 05/02/2013, 01h46

Un voisin dans la neige



Lors d'un weekend en Ariège, j'ai retrouvé un voisin dans la neige. Il avait l'air un peu perdu, j'avoue. D'un autre côté, il a souvent cet air-là. Je crois qu'il ne faut pas trop s'y fier...




Fiou, c'est fou comme ça passe...
Mine de rien, ce café va fêter aujourd'hui même ses 7 ans. Le 5 février 2006, MiniFrez m'aidait dans les derniers préparatifs. Depuis, sans qu'on s'en rende trop compte, il a suivi son bonhomme de chemin. Et c'est toujours avec le même plaisir que je vous y retrouve, quand vous y allez de votre causerie.

En une telle occasion, une note s'imposait.

Ce sera un si.




Ayyééé !!
Au fait, ça y est, je l'ai terminé, le Keith Richards.



C'est à dire, suivant l'avis général, et le mien par la même occasion, je l'ai quasiment laissé tel quel. Ça ne fait pas trop de boulot.

C'est bien...



- Mots clés : Technique mixte, Dessin, Totoro, Keith Richards, Anniversaire -
- Lien permanent vers cette note -
Le 07/01/2013, 00h06

En cours



J'espère bien le terminer un jour, ce Keith Richards, et en tirer quelque satisfaction...

Mais en attendant, j'en chie... Il n'aurait pas pu être chauve ? Ou avec les cheveux gominés ?



Question du bout du monde
Peut-on vraiment parler de déclassement social pour un chateau népalais ?


Je vous laisse réfléchir là dessus...



- Mots clés : Dessin, Keith Richards, Jeu de mots -
- Lien permanent vers cette note -
Le 21/10/2012, 19h30

Une vieillerie, sinon rien !

L'image dans laquelle je me suis lancée, et que je devais accrocher ici, prenant plus de temps que prévu, j'occupe le terrain avec une vieillerie que j'ai retrouvée en fouillant dans mes cartons.

C'est la seule BD de plus d'une page que j'aie terminée. Elle a été publiée dans un numéro pirate du journal de mon école. C'était en 1989*...

Du coup, pour bien en comprendre les références, il faut se replacer dans le contexte : la télé n'avait que 6 chaînes, les micros s'y tenaient encore à la main, on nous y gavait de ce genre de pub, Dani Lary jouait encore aux billes et son ancêtre s'appelait Gérard Majax, la Gay Pride avait du mal à faire son trou et les matériaux à mémoire de forme venaient d'être découverts...









* : qui a crié "la vache !" ?


- Mots clés : Dessin -
- Lien permanent vers cette note -
Le 12/09/2012, 23h44

Le début ou la fin ?



Et si cette fameuse lumière au bout du tunnel que l'on apercevrait au moment de passer l'arme à gauche n'était en fait que notre premier souvenir visuel, le souvenir de notre expulsion, notre sortie initiale, notre arrivée à l'air libre auquel nous aurions fugacement accès, dans une ultime contraction de notre cerveau ?

Alors, ici, est-ce le début ou la fin ? Ou autre chose ?




Youn Sun Nah
J'ai déjà eu l'occasion d'évoquer ici cette chanteuse de jazz coréenne extrêmement francophile. C'était après l'avoir découverte dans cette reprise de "Message in a bottle" de Police, sur le dernier album du guitariste Ulf Wakenius.


Depuis, nous sommes allés l'écouter et la voir sur scène, avec MiniFrez.

Ça a été une très belle soirée, riche en émotions et découvertes. Elle était donc accompagnée d'Ulf Wakenius à la guitare (ces deux-là semblent traîner plus que souvent ensemble) ainsi qu'un accordéoniste (Vincent Peirani ?) et un contrebassiste (Simon Tallieux ??). Talent à tous les étages... Pour référence, Wakenius a été le dernier guitariste du quartet d'Oscar Peterson.

Et toute la soirée, nous avons assisté à un phénomène assez extraordinaire : celui des multiples mutations de Youn Sun Nah...



Youn Sun Nah est une personne adulte d'un peu plus de 40 ans qui est d'une timidité touchante quand elle s'adresse au public (dans un français parfait, soit dit en passant). En revanche, quand sa voix est portée par des notes, quand elle chante, elle acquiert une dimension toute autre. Elle devient géante, elle devient esprit et elle habite ses chants autant qu'ils l'habitent. Comme leçon d'interprétation, elle nous a offert la plus belle version de "Avec le temps", de Léo Ferré, que j'aie pu entendre (allez, à égalité avec l'originale, quand même). Elle en pleurait à la fin, tout comme ma douce fille et moi-même, et surement bien d'autres dans la salle.

Bref, tout ça pour vous conseiller à nouveau de vous intéresser à cette dame et aux gens qui l'entourent.




De l'histoire des chansons
A Essaouira, à l'époque où cette ville encore naissante réclamait beaucoup d'enthousiasme à qui y habitait, vivait Histocrate, un lézard vraisemblablement grec d'après la consonance de son nom.

Pour son malheur, Histocrate n'avait que peu d'allant et les autres habitants le lui firent payer : il termina brulé, ses cendres dispersées dans un champ. On fit de cette anecdote une chanson :


A Essaouira, saouira, saouira,
Lézard Histocrate a l'allant terne.
A Essaouira, saouira, saouira,
Lézard Histocrate, on l'épandra.


Cette chanson connu un certain succès, mais en d'autres circonstances...



Post Scriptum
Si vous êtes sur Fèces-bouque, vous pouvez toujours allez voter pour mon autoportrait sur la page du concours organisé par Riri. Et même pour d'autres...


- Mots clés : Photo, Dessin, Youn Sun Nah, Ulf Wakenius, Jeu de mots -
- Lien permanent vers cette note -
Le 29/08/2012, 01h07

Norma



Née Norma Jeane Mortenson, baptisée Norma Jeane Baker, elle est morte Marilyn Monroe il y a 50 ans. Je suis en retard pour cause de congés, mais je ne pouvais pas ne rien faire sur celle qui occupe une telle place dans ma construction d'adolescent...

Hommages de grands du crayon (ou des pinceaux): les versions de Krüger, Maëster (qui en a fait d'autres), Denis Grand ou Alberto Russo.



Conscience professionnelle
Pour éviter que j'éternue pendant qu'il me soigne, mon dentiste prend des poses, fait des gestes ou des grimaces. Et ça marche. C'est bien un dentiste à mimiques...



- Mots clés : Dessin, Marilyn Monroe, Jeu de mots -
- Lien permanent vers cette note -
Le 14/02/2012, 02h05

A l'assassin !





Attention, gentes dames ! Attention, mes bons seigneurs ! Aujourd'hui, et comme tous les ans à la même époque, l'assassin Valentin risque encore de frapper...

Soyez prudents ! Restez bien calfeutrés chez vous, devant un bon bol de soupe et la télé, et n'ouvrez à personne !



- Mots clés : Dessin -
- Lien permanent vers cette note -
Le 24/01/2012, 23h15

Est-ce bien sérieux ?




Si les bonnes résolutions de nos gouvernants venaient à se transformer en loi, il deviendrait encore plus difficile d'étudier dans notre bon pays...



Non mais, sérieusement...
Vous en avez pensé quoi, du vote unanime de notre assemblée (représentée par une quinzaine de parlementaires seulement à ce moment) prenant position pour une abolition de la prostitution ? En proposant quoi en échange ? Ben, l'abstinence. On peut se retenir, on n'est pas des bêtes, tout de même.

Ça m'a paru une telle énormité, quand j'ai entendu ça... Présenté en plus comme un vote à l'unanimité, j'ai eu l'impression de voir le monde marcher sur la tête. J'ai été un peu rassuré quand, le soir même, j'ai assisté au lynchage verbal et télévisuel d'un de ces députés par un parterre de quidams, allant d'un consommateur de prostitution assez médiatique à un biologiste (que faisait-il là, déjà ?) en passant par un membre d'Act-Up ou une prostitué qui réclamait à pouvoir travailler en paix.

Oui, parce qu'il existe aussi des prostitués qui assument leur activité et cherchent à pouvoir continuer à l'exercer. Le problème, et c'est là le terrain des abolitionnistes, c'est qu'elles ne représentent guère plus de 25% du lot. L'immense majorité a été installé dans la rue par des réseaux, effectivement dans la violence, contre leur volonté et dans des conditions de vie et d'exercice guère envieuses. Ça, qui pourrait ne pas être contre ? C'est certain.

Mais, si on va par là, il existe des gens (souvent étrangers également) travaillant et vivant dans des conditions déplorables (dans notre pays aussi), exploités par des personnes sans scrupule. On le sait. A-t-il été question d'interdire le travail pour autant ? La proportion n'est peut-être pas la même, mais dans ce cas, on cherche à s'en prendre à leurs bourreaux. Car c'est bien là le problème : la violence, la contrainte, l'exploitation. Et ça dans les deux cas.

Mais prétendre faire disparaitre la prostitution et son cortège de malheurs en pénalisant (et donc dissuadant) les consommateurs est une aberration. Ça ne rendra que plus précaire encore l'exercice de cette activité, qui sera repoussé toujours plus loin des centre-villes, dans des endroits toujours plus cachés et donc plus dangereux pour les pratiquant(e)s. Car, contrairement à ce que notre héritage judéo-chrétien a gravé profondément au fond de l'esprit de ces parlementaires, nous sommes bien des bêtes, membres d'une espèce sexuée, pourvus biologiquement de besoins, et dont l'évolution intellectuelle est loin d'avoir simplifié ses rapports au sexe. La prostitution existera tant que des hommes (et des femmes) ne trouveront pas autour d'eux de quoi satisfaire ces besoins et qu'ils trouveront ailleurs quelqu'un acceptant de leur vendre un tel "service".

Personnellement, je vois bien une autre façon, vraiment efficace celle-ci, pour faire disparaitre la prostitution : c'est la généralisation de l'amour libre. Si tout le monde couche avec tout le monde gratuitement, plus besoin de payer, donc plus d'argent à se faire, donc disparition des réseaux et des maltraitances faites aux femmes qui en sont les victimes. Bon, les prostitués sans mac y perdent leur boulot, mais on ne peut pas satisfaire tout le monde non plus... :)

En fait, après réflexion, j'ai fini par voir dans ce coup des députés une réaction aux affaires Strauss-Kahn, celle de New York mais aussi celle du Carlton de Lille. Alors que cette dernière dévoilait un réseau de prostitution de luxe loin d'avoir pour seul client ou bénéficiaire l'ancien patron du FMI, ce groupe de députés a voulu briser un vent d'"ils en profitent tous" qui soufflait dans les esprits.

Mais je peux me tromper...



- Mots clés : Dessin, Blabla, Prostitution -
- Lien permanent vers cette note -
Le 25/09/2011, 23h20

Lady Marmalade




En juillet dernier, Eva Lunaba proposait comme petit jeu d'été d'imaginer (écrire, dessiner ou photographier) un billet à glisser dans le sac d'une inconnue pour lui déclarer sa flamme. En pensant à ce dessin l'autre jour, je me suis dit que ça pourrait être ma participation à son jeu.

D'un autre côté, je me demande... Je ne sais pas... Un doute m'habite...





Dernières nouvelles littéraires
Quoi ? On me dit à l'instant que le dernier bébé de Lunaba, les Coucous, serait en lice pour le prix Littér'Halles 2012* ? Bravo qui, hein ? Restez, je suis sûr qu'elle va payer sa tournée :)



Quel rapport ?
Quel rapport y a-t-il entre "le chemin de la pipe" et "l'automobile résiste" ?







La voiture lutte / la voie turlutte :)




* : non, ne vous arrêtez pas au design du blog.

- Mots clés : Dessin, Eva Lunaba, Jeu collectif, Jeu de mots -
- Lien permanent vers cette note -
Le 14/09/2011, 09h45

Crise de la dette des états




Endettement des états, effondrement des valeurs bancaires, fluctuations des marchés : tous les regards restent fixés sur les bourses... (avec certaines conséquences déconcertantes)*



Analyse de comptoir : le paradoxe de la fiscalité des riches
Je ne sais pas si vous y avez fait attention, mais le débat de "plus taxer les riches" conduit toujours aux deux conclusions suivantes :
- ça risque de provoquer un exil fiscal (ils vont se barrer à l'étranger, où ils seront moins taxés)
- ça ne sert pas à grand chose parce qu'ils ne sont pas très nombreux, et donc que ça rapportera très peu.

Mais alors, moi je dis : ben, si ça rapporte si peu, en quoi ça gène qu'ils partent à l'étranger ? Ça ne changera pas grand chose. Autant prendre le risque : de toutes façons, ils ne partiront pas tous...


Non, ils ne partiront pas tous, puisque certains d'entre eux, en France comme aux Etats Unis, ont commencé à le réclamer, ce surcroit d'impôts. Situation bien comprise : mieux vaut perdre un peu dans un coup de rabot fiscal que beaucoup dans un incendie social ou un maelström financier**.



Football de comptoir
L'OM gagne enfin ! Le Pirée t'évité...

Ouais, ok, ok... Allez ! Le café est pour moi. :)



* : répétition ? Ben oui, mais Gougueule indexe mal le texte des images :)
** : si l'aspect financier domine les craintes aujourd'hui, je ne suis pas sûr qu'à plus long terme, il soit le plus dangereux.


- Mots clés : Dessin, Blabla, Finance -
- Lien permanent vers cette note -
Le 01/09/2011, 18h00

Porte-bonheur




Je poursuis mes tentatives d'incursions dans le monde de la caricature avec une copine de jeu pour le Dr. House de Thierry. Quand ce dernier s'attaquera à ce sujet, je pourrai la ranger dans un carton :)

Depuis qu'elle est apparue dans la série, le nombre 13 n'évoque plus immédiatement pour moi la BD de Vance et Van Hamme. Allez savoir pourquoi...



- Mots clés : Dessin, Caricature, Olivia Wilde, Numéro 13, Dr. House -
- Lien permanent vers cette note -
Le 21/08/2011, 16h35

Devinette estivale




Voila donc l'énoncé de la devinette : le dessin illustre une chanson. Non pas son titre, mais des paroles du refrain parmi les plus connues. A vous de devinez laquelle...





Pour avoir une petite chance de trouver, il faut que je vous dise que c'est cette dame qui est représentée sur le dessin. Ne cherchez pas de ressemblance pour autant. Et je la prie par avance de m'excuser de cette mise en situation :)





Les plus jeunes d'entre vous auront du mal à trouver, à moins d'être des habitués des émissions rétrospectives des succès des années 80, car elle date du début de cette décennie.





Je précise que ce n'est pas une chanson française, bien qu'elle ait fait un carton chez nous.





Cette chanson est l'expression d'une fierté nationale. Elle célèbre le pays et la nationalité du chanteur.





Toujours pas trouvé ? La phrase illustrée apparaît trois fois dans le refrain de la chanson :






Et oui, il fallait trouver L'italiano de Toto Cutugno. Et le dessin illustrait donc cette phrase du refrain : "la chatte et MiC en tarées"...

(oui, j'ai honte et j'espère qu'elle me pardonnera - et elle aussi :) )



- Mots clés : Dessin, Devinette, Musique -
- Lien permanent vers cette note -
Le 13/08/2011, 22h55

Aspirations simples




Selon Juvénal, poète satirique latin, l'homme sage ne doit demander qu'une simple chose : une âme soeur dans un corset (ou quelque chose comme ça... faudra peut-être que je révise mon latin).


Je profite de cette convalescence et ce repos forcé pour tenter d'autres choses, essayer des techniques oubliées ou jamais encore pratiquées, comme des choses avec des vrais pinceaux sur du vrai papier :)


- Mots clés : Dessin, Lavis, Sexy, Jeu de mots -
- Lien permanent vers cette note -
Le 03/08/2011, 17h40

Les cent danses







Les cent danses
Ils ont dansé et dansé
Les cent danses de la séduction
Laissant naître le feu
En leur ventre, puis
Las des cent danses
Ils se sont reproduits
Pour ne pas rester seuls
Ou pour étouffer ce feu
Laissant naître à son tour
La descendance...


- Mots clés : Dessin, Bébé, Poésie -
- Lien permanent vers cette note -
Le 25/07/2011, 00h35

Disparition d'un débit de boissons




C'est toujours avec tristesse qu'on voit disparaître une collègue (que dis-je, une amie). Cette maison de vin*-ci avait le talent monstrueux de savoir chanter là, soûle comme pas deux. Mais ça n'est, hélas !, pas suffisant pour en faire une bonne vivante.

Il n'est pas toujours facile de vivre aux côtés de personnes qui n'aiment pas la vie. Mais ça n'est rien à côté d'être l'une d'entre elles...

Ciao, l'artiste !



Le club des 27
Il y a quelques jours, je découvrais par la bouche de Philippe Manœuvre l'existence du club des 27, un recensement de géants du rock ou du blues morts à l'âge de 27 ans. Avant-hier, Amy Winehouse l'a à son tour rejoint.



Voir aussi...
Chez Cali.


* : mainson de vin ‹=› wine house

- Mots clés : Dessin, Caricature, Amy Winehouse, Hommage -
- Lien permanent vers cette note -
Le 21/07/2011, 11h30

Tu crèches où, cet été ?




Les nombreuses manifestations culturelles estivales sont là pour vous le rappeler (et le Café en remet une couche) : inventez ou réinventez, mais restez créatifs ! :)



- Mots clés : Dessin, Crèche, Bethléem, Théâtre -
- Lien permanent vers cette note -
Le 15/07/2011, 22h35

Ballade nocturne



Au cours de ballades nocturnes, au hasard d'un toit ou d'une cheminée, il arrive que l'on rencontre un personnage haut en couleurs que l'on trouve tout d'abord décalé dans ce décor.

Et puis bon, à force de le revoir, on finit par s'y faire.

Hélas !


Pour mieux le voir, cliquez ici...



Illustrateur, moi ?
Un dessin du patron de votre rade préféré pour illustrer un article de Jean-Luc Jamard, anthropologue et directeur de recherche au CNRS, dans Techniques et Culture, vous y croyez, vous ?



C'est une des heureuses surprises du web. Il y a quelques mois, on m'en a gentiment demandé l'autorisation et il y a quelques jours, on m'en a donné la confirmation (merci à Marie-Luce pour nos échanges). Cool, non ?

Pour les plus jeunes d'entre vous au Café, cette illustration date de 5 ans, à l'époque où j'essayais encore de cultiver mon lectorat (mes clients, quoi - oui, toi, derrière le comptoir). J'étais tombé sous la magie d'une phrase et avais tenté de vous aider à en décrypter le mystère.


J'aime bien avoir l'impression de participer à des entreprises intelligentes :)



- Mots clés : Photo, Dessin, Technique mixte, Publication -
- Lien permanent vers cette note -
Le 04/05/2011, 01h15

Ç't'âne laid qu'U. brique (ouh ! ça m'agace...)





La cinémathèque rend hommage à Stanley Kubrick (disparu en 1999) en lui consacrant une exposition jusqu'à fin juillet (j'espère, pour les visiteurs, qu'elle est plus compréhensible que l'hommage qui lui est rendu ici-même :) )


Oussama Ben Laden a été tué par un commando américain.



Deux informations à priori sans aucun rapport entre elles et qui pourtant arrivent à se télescoper dans un dessin accroché au mur... Le Café de FreZ étend l'univers des possibles :)



- Mots clés : Dessin, Hommage, Stanley Kubrick, Jeu de mots -
- Lien permanent vers cette note -
Le 09/03/2011, 23h56

Doux note dix teurbes



La grâce m'a tiner (évidemment en référence à ça)




- Mots clés : Dessin, Jeu de mots -
- Lien permanent vers cette note -
Le 01/03/2011, 00h59

Is it a bird ? Is it a plane ?




La couleur ne fait pas tout. Il ne suffit pas de ressembler au slip de Superman pour pouvoir voler...


Cette fresque relate ce qui s'est précisément déroulé entre ce moment-ci et celui-là (et à la suite d'un malheureux témoignage de la vie quotidienne).



- Mots clés : Dessin, PrincessH, elgJyn -
- Lien permanent vers cette note -
Le 18/02/2011, 01h32

Une après-midi ordinaire au Café




Nous sommes au sein d'une guerre devenue psychologique par manque d'action, dans laquelle les protagonistes (la Principauté de H et la Patatie extérieure), après avoir vogué de basses provocations en stratagèmes grossiers autant que bancales, avoir tenté d'impliquer des voisins dont la neutralité le dispute à l'alcoolism la convivialité, se tournent à présent le dos en jouant à "c'est çui qui dit qui y est".

Tout cela donne, ma foi, une après-midi bien ordinaire dans votre café.



Afin d'apprécier ce post à sa juste valeur, les lecteurs qui n'étaient pas au courant de ces remous diplomatiques sont invités à rattraper leur retard sur les blogs desdits protagonistes (non, des deux) (ouais, c'est ça...)



- Mots clés : Dessin, PrincessH, elgJyn -
- Lien permanent vers cette note -
Le 23/12/2010, 02h10

Qu'elle soit pour vous lumineuse



Et tâchez donc de survivre jusque là...



Repas rétrograde
A sa naissance, le monde était dessert*.
Longtemps, ses nouveaux habitants ont cru qu'il était plat.
Avec "Notre Dame de Paris", on pense que, depuis le temps des cathédrales, le monde est entrée**.

A quand la prise de conscience que le monde est en fait apéro ?



* : y avait perssonne, quoi.
** : dans un nouveau millénaire, mais ne nous noyons pas dans les détails :)



- Mots clés : Dessin, Technique mixte, Voeux, Jeu de mots -
- Lien permanent vers cette note -
Le 16/12/2010, 00h58

Knocking on heaven's door



Aux frontières de la vie,
Frappant à la porte du paradis.

Mais la vie, elle, ne vaut pas un radis.



Réponse à l'espagnole
- Y a pas de chef lieu de département dans les Deux Sèvres ?
- Si, c'est Niort.



Le coup de coeur du mois
Il m'est tombé dessus en écoutant FIP. C'est l'album "Hip hop and jazz mixed up" de S.Mos qui fut un temps "album de la semaine" (le temps d'une semaine, approximativement). Suivez sa démarche : vous prenez la partie "voix" d'un morceau de rap qui vous semble coller avec le principe en cours de description, vous recherchez dans votre mémoire ou une discothèque un morceau de jazz qui semble bien lui allez, vous allongez, ajustez, redécoupez l'une ou l'autre de façon à les faire coller, au besoin vous réenregistrez un ou plusieurs instruments, bref vous faites votre boulot de chef cuisto d'orchestre. Et avec lui, ça donne de véritables petits bijoux dont vous pouvez écouter de larges extraits sur la page musique de son Myspace. Quand je dis que j'adore, je suis encore en dessous de la réalité.


Ce boulot me fait aussi penser à ce que je vois parfois chez les uns ou les autres, que je pratique de temps en temps moi-même : mélanger deux images (voire plus), les triturer dans l'espoir que la magie s'opère et que la résultante vaille mieux que les originales. La dernière fois, c'était pour "Singing in the shower" :






Bath man (une dernière pour compenser ma paresse actuelle)







PS : si si, la photo du haut, c'est bien un radis (en fait)...


- Mots clés : Photo, Dessin, Jeu de mots, S.Mos -
- Lien permanent vers cette note -
Le 18/11/2010, 09h10

Le fan art du weekend*



C'est un post L'Oréal aujourd'hui : un hommage au grand Boulet, parce qu'il est drôle, talentueux, sympa**, en un mot parce qu'il le vaut bien. Ce premier dessin est une nouvelle version de Roxane, la guerrière de sa série Raghnarok. Ma première version avait été commise en 2005, pour un concours qu'il avait organisé (je me remettais juste au dessin, le Café n'était pas encore créé, je n'avais pas de scanner...).


Le rap de Boulet


Quand il a déboulé
Dans la rue des boulets
Car oui, rude est Boulet

Il a lâché son taboulé
Pour des frites, un kebab où les
Oignons piquants l'ont chamboulé
Même si rude, oui, rude est Boulet

Il a cogné, lancé ses boules et
N'est resté que des murs éboulés
Des gravas, des trucs moches, des bouts laids
On dit que rude, oui, rude est Boulet

Il l'a alors appelée "Nouvelle rue d'éboulés"
Mais elle n'est pas venue... et ça, ça a peiné Boulet.





Afin de préserver sa vie privée, Boulet est ici joué par sensei Endô, 7ième dan de karaté



Les visiteurs de son blog auront (je l'espère) reconnu les références dont j'ai parsemé ce post.



* : je commence mon weekend quand je veux, ici.
** : cette conviction vient des quelques échanges que nous avons pu avoir IRL, en dédicaces ou au vernissage d'une expo de Cali la grande.



- Mots clés : Dessin, Hommage, Boulet, Poésie -
- Lien permanent vers cette note -
Le 22/10/2010, 01h25

Stylo habile



J'avais d'abord cru pouvoir rendre hommage à ce génial caricaturiste (entre autres) en le représentant un peu à sa manière, en copiant sa technique. Aussi, je me suis jeté sur les photos sur lesquelles on le voyait, chose très rare, chez Maester. Je me suis cependant très vite rendu compte que, pour faire du Coquelet, il ne suffit pas d'avoir un stylo à bille en main... En fin de compte, il reste quand même l'intention initiale, celle de l'hommage.



Attraction des contraires
Le feu et l'eau ne feraient pas bon ménage. Et pourtant, pour lui faire quitter à coup sûr sa demeure de flammes éternelles, on attire le diable par l'aqueux... Étonnant, non ?



- Mots clés : Dessin, Thierry Coquelet, Jeu de mots -
- Lien permanent vers cette note -
Le 02/08/2010, 01h32

Spécialité grecque




Ou presque...

Si vous arrivez à la reconnaître, c'est que je ne me suis pas complètement planté. Mais là, je n'en ai aucune idée. Je n'ai plus les yeux en face des trous.

Je ne suis pas parti d'une photo mais d'une bonne vingtaine, ne parvenant pas à la trouver telle que je souhaitais la représenter. Du coup, le résultat n'est pas garanti...



- Mots clés : Dessin, Caricature, Gemma Arterton -
- Lien permanent vers cette note -
Le 23/07/2010, 02h15

Laisse tomber la moquette...




...on remet du Lino*.

Ce matin, une furieuse envie m'a pris en voyant celui de Thierry, puis, en suivant les liens chez lui, ceux de Francky (impressionnant, le travail de ce gaillard), de Maëster... Et quand ça vous prend comme ça, comme une envie de pisser, c'est pas bon de se retenir...



Petit à petit, je poursuis mes tentatives d'incursions dans la caricature en venant du portrait. Qui sait si, un jour, l'une sera couronnée de succès ?



* : pour les plus jeunes d'entre vous, le lino, c'était ça...


- Mots clés : Dessin, Caricature, Lino Ventura, Contribution -
- Lien permanent vers cette note -
Le 15/07/2010, 22h45

En direct de Pandora



C'est une sorte de double clin d'oeil à Charlie : c'est à la fois un dragon caché dans des branchages et on le croirait tout droit sorti de ce monde qu'elle a contribué à créer, celui d'Avatar.

En fait, je sais comme vous que, sur Pandora, ce dragon-là ressemblerait plutôt à ça... Mais bon, pour des yeux de terriens...



Vous avez noté, vous aussi, ces derniers temps, cette poussée de royalisme avec Cali qui nous montre son sang bleu et Charlie qui évoque sa maladie de Crown ? Curieux, n'est-ce pas. Quoi qu'il en soit, pour rester dans la mouvance et fêter cette coupe du monde enfin terminée, je vous présente...

...le fameux roi pelé :)




- Mots clés : Photo, Dessin, Animal, Lézard, Charlie Menger -
- Lien permanent vers cette note -
Le 13/07/2010, 01h42

On ne s'attendait pas vraiment à autre chose


Eric Woerth innocenté par le rapport de l'I.G.F.




Les dessins d'actualité de Maester manquaient un peu, ces temps-ci, alors j'en ai bricolé un (avec un calembour quelque peu usité déjà, certes). Et en fait, il est revenu. Et le sien (texte et dessin), c'est autre chose... :)


L'avantage des jeux de mots qui ont fait leurs preuves, c'est qu'on peut les utiliser à tous bouts de champs. On pouvait le reprendre pour Roman Polanski, dont la justice suisse vient de lever la liberté surveillée sans l'extrader vers les Etats Unis, du genre "après avoir été sur la jeune, me voilà soulagé". Mais bon, Polanski, je l'aime bien, lui...



- Mots clés : Dessin, Actualité, Woerth, Bettencourt, Polanski, Maester -
- Lien permanent vers cette note -
Le 17/06/2010, 01h16

Le mystère de la disparition des abeilles




Comme si le Gaucho, le Régent, les frelons asiatiques, les acariens exotiques et leur surexploitation en Californie ne suffisaient pas, les supporters de football s'en mèlent aussi pour contribuer à l'éradication des abeilles (vous aviez vu le documentaire sur Arte ?). Si même les footeux s'y mettent, elles sont vraiment footues...



Et pour rire un peu de ce dont on devrait pleurer, une petite vidéo (in english) :)



- Mots clés : Dessin, Abeilles, Arte -
- Lien permanent vers cette note -
Le 16/05/2010, 22h05

Avant dernier souvenir du métro parisien




Ou comment une robe sac grise et moche quelconque se transforme, par la magie d'un soleil levant dans l'alignement parfait de l'escalier roulant d'une sortie de station de métro, pendant quelques brefs instants, en un théâtre d'ombres chinoises donnant une trop courte représentation à gloire des courbes féminines, sur le thème des trésors cachés. Deux ou trois marches derrière elle, le regard horizontal à la jonction des cuisses, j'ai bien du perdre quelques neurones dans la surchauffe soudaine.

C'était le matin même de ce jour-là, où le soir m'a réservé une autre surprise sur le quai d'une station voisine. Ça m'a donné matière à raconter dans le diner entre mecs qui s'est ensuivi... :)



- Mots clés : Dessin -
- Lien permanent vers cette note -
Le 29/04/2010, 00h40

Gribouille pour ancêtres


Ca évoque le titre d'une chanson. Ceux et celles d'un certain âge peuvent chercher un peu. Les autres sont priés de se rendre directement ici pour y pêcher la réponse :)



La complainte du sylviculteur landais solitaire (le soir au fond des bois)
L'éco-pin, c'est bien, mais les copines, ça serait mieux.



- Mots clés : Dessin, Jeu de mots, Rébus -
- Lien permanent vers cette note -
Le 01/04/2010, 22h54

I.S.F.




Richard*, c'est le frère de Fio. Son portrait à elle m'avait été demandé par elle-même. En le voyant, c'est leur maman qui m'a demandé celui-ci. Je n'ai pas été très rapide, pour le coup...



Explications sur le post précédent...
...pour Thierry, qui m'a demandé ce que c'était. J'étais en train de travailler sur l'image ci-dessous, tournant autour sans en être pleinement satisfait.



Pour jouer un peu sur les couleurs, j'ai séparer les couches Teinte-Saturation-Luminosité de l'image. Et je suis tombé en fascination par la couche Saturation. J'aime assez souvent l'effet produit par cette vision assez différente de l'image originale. Mais je ne l'utilise pas parce que je trouve le procédé trop facile. Mais là, je l'ai trouvée vraiment riche pour l'imagination. J'y ai donc ajouté le personnage pour coller à une des nombreuses interprétations possibles.



Paires homophones
Le père missionnaire et la mère supérieure.
Le permissionnaire et l'amer supérieur.



* : c'est là l'unique raison du titre...


- Mots clés : Dessin, Montage, Jeu de mots -
- Lien permanent vers cette note -
Le 31/03/2010, 01h23

Liquid smog



Y a quelqu'un ?



Quand la politique nous fait une belle jambe
Débat de cons : tension.



- Mots clés : Dessin, Technique mixte, Jeu de mots -
- Lien permanent vers cette note -
Le 23/02/2010, 00h55

Chuck Norris' style




Encore l'occupation d'une réunion, fait en souvenir de ça, évidemment... :)



Botul et boules de gomme
Ça a fait du bruit ces derniers jours, et pas qu'en France. Bernard-Henri Lévy se serait ridiculisé en citant, dans son dernier ouvrage sur Kant, un extrait de "La vie sexuelle d'Emmanuel Kant" du philosophe Jean-Baptiste Botul. Le hic, c'est que Botul n'existe pas. Enfin pas vraiment. Pas au sens où on l'entend généralement. Il est le produit de l'imagination d'un petit groupe de personnes qui, depuis quelques années, s'amusent à lui donner vie; ce que certains appelleraient une imposture littéraire, quoi.

Frédéric Pagès et Hervé Le Tellier, deux des créateurs de Botul, étaient invités il y a une dizaine de jours sur France Inter pour en parler. En fait, BHL n'est même pas à blâmer de s'être fait piéger. Je n'ai pas lu leur livre sur Kant mais je connais un peu Hervé Le Tellier au travers de l'Oulipo, dont il est membre, et je me dis que si tout le groupe est du même tonneau, leur philosophe doit tenir la route.

D'ailleurs, en fin d'émission, quand on leur a demandé de résumer la philosophie de Jean-Baptiste Botul, Frédéric Pagès a dit "l'existence précède l'essence, mais de peu". Ça ne vous rappelle rien ? Cette philosophie-là, un peu qu'elle tient la route... :)



Définition
Je propose à Pagès et Le Tellier de définir ainsi la doctrine de leur philosophe : "le botulisme est un immobilisme".



- Mots clés : Dessin, Chuck Norris, Frédéric Pagès, Hervé Le Tellier, Jean-Baptiste Botul, Bernard-Henri Lévy, Jeu de mots -
- Lien permanent vers cette note -
Le 10/02/2010, 00h17

La mort stupide d'un homme poisson




Ça semble décidé, la France fait mine de protéger le thon rouge en interdisant sa commercialisation, donc sa pêche, dans... un an et demi, le temps de finir d'en épuiser la Méditerranée. Évidemment, comme à chaque fois qu'il est question de limitation ou d'interdiction de pêche, les pêcheurs crient au scandale. On les comprend. Mais au rythme de l'épuisement des espèces dans les zones de pêche, et vu que le nombre de consommateurs n'est pas prêt de baisser dans les prochaines années, leur métier est de toutes façons condamné à plus ou moins courte échéance, en tout cas sous sa forme industrielle actuelle. A quelques années près, autant laisser vivre quelques poissons (ce qui permettra de sauver la pêche artisanale) et chercher tout de suite la reconversion. Vers quoi ? Individuellement, je ne sais pas. Mais la filière devra s'inspirer de sa cousine terrestre. Vous voyez beaucoup de chasseurs nourrir le pays ? Non. Les animaux destinés à l'alimentation sont très majoritairement élevés pour cela. C'est le destin de la filière marine : inventer un nouveau type de pisciculture, peut-être fait de grandes fermes de pleine mer. Il est probable que les productions industrielles ou labellisées s'y retrouvent de la même façon que sur terre, avec du bon et du moins bon. Mais ça me parait la seule façon raisonnable de poursuivre l'exploitation des "ressources marines", la seule qui les préserve du grand gâchis.



Et c'est qui qui va le manger, le grogros poisson à côté de la baignoire ? Hein, c'est qui ?




(mon occupation de la réunion du jour :) )


- Mots clés : Photo retouchée, Dessin, Blabla, Pêche, Ecologie, Sexy -
- Lien permanent vers cette note -
Le 05/02/2010, 01h47

Tous en goût l'aiment II - les retrouvailles


Angoulême, c'était en particulier l'occasion de (re)voir des personnes que j'avais déjà rencontré et chez qui je commente régulièrement...





Bon... On s'était vu 1 fois, il y a presque 3 ans...



(le précédent post a été édité pour y ajouter les réponses aux devinettes)


- Mots clés : Dessin, Angoulême, Dédicace, Libon -
- Lien permanent vers cette note -
Le 03/02/2010, 01h45

Tous en goût l'aiment




Il n'est pas très dur de deviner où nous sommes allés, avec MiniFrez, dimanche dernier. En revanche, qui reconnaitra ce stand (quel éditeur, quelles sont les personnes évoquées ici) ?



Le festival est tellement grand que cette journée n'a été consacrée quasiment qu'à la course aux dédicaces, aux rencontres (le père aussi gamin que la fille). Et on en a eu de sacrément chouettes...



Edit - Réponse
Il s'agissait bien du stand de Manolosanctis avec, de bas en haut, le fantôme d'Eliascarpe qui, en son absence, hantait le stand, Maud, Diglee et manu-xyz, dont j'ai oublié de dessiner les lunettes. Le premier a avoir reconnu les lieux, Haha, se faisait dédicacer ses bouquins en même temps que moi. Marrant :)



- Mots clés : Dessin, Angoulême, Dédicace, Devinette -
- Lien permanent vers cette note -
Le 20/01/2010, 00h33

Cabinet fantôme


"Oui, je vois très bien ce qu'est un shadok à binette. Ce que je ne vois pas, c'est l'usage que le PS pourrait en avoir..."


Pour plus d'explications sur ce post, allez lire ce que sont les shadow cabinets (cabinets fantômes), comme ici, en Angleterre, et comment le PS a souhaité s'en doter à l'arrivée au pouvoir de Nicolas Ier.


Martine, qui devait figurer sur le dessin juste pour évoquer le parti socialiste, a pris un peu plus d'importance :) Z'avez vu ? Je commence tout doucement la caricature...



En fait...
Une petite recherche gougueule m'a permis de découvrir que ce jeu de mots avait été imaginé par (au moins) quelqu'un d'autre avant moi, qui en a donné une jolie définition (recherchez "binette" sur la page pour un accès rapide) en contribuant au site d'Alain Créhange, site dont je vous avais déjà entretenu à ce moment là (la vache ! déjà plus de 3 ans...).



- Mots clés : Dessin, Jeu de mots, Martine Aubry, Caricature, Alain Créhange -
- Lien permanent vers cette note -
Le 17/01/2010, 20h35

Caliversaire de blog




Ce mois de janvier, Cali la grande fête les 6 ans de ses cailloux en invitant tout un tas de potes à passer de l'autre côté. Aujourd'hui, c'est mon cadeau (et mon blog) qui était à l'honneur. Mon cadeau était fait pour célébrer les talents multiples de notre hôtesse, graphiques en premier lieu (en tous cas, c'est ceux que j'ai connu d'abord). Et je suis effectivement certain qu'elle est capable de peindre quelque chose de scotchant avec un fusil de paint-ball... :)



Ambition sexuelle
Ce n'est pas en grimpant des petits tas bourrés les soirs de cuites qu'on s'élève bien haut...



- Mots clés : Dessin, Jeu de mots, Hommage, Cali Rezo, Contribution -
- Lien permanent vers cette note -
Le 15/01/2010, 01h30

Vu chez Delarue




Enfin, presque. Ce que j'ai vu, c'était juste la première case...



Bricolage
Pousser les gens au vice peut les faire sortir des clous.



- Mots clés : Dessin, Jeu de mots -
- Lien permanent vers cette note -
Le 08/01/2010, 01h30

Comme une chèvre sans...


J'ai gardé, de l'époque où je ne votais pas encore comme aujourd'hui, pour cet homme un profond respect. Et je suis prêt à croire que les hommages qui lui sont rendus depuis hier matin sont quelque peu mérités.



Sonore
Coller une paire d'ailes à une femme et vous aurez sûrement un ange. Mais collez-lui en simplement la moitié et vous n'aurez qu'une flemme.


- Mots clés : Dessin, Hommage, Actualité, Philippe Seguin, Jeu de mots -
- Lien permanent vers cette note -
Le 03/01/2010, 19h56

Du bon usage des cadeaux de Noël




Oui, j'ai bien eu un dictaphone pour Noël (pour ne plus perdre tous ces magnifiques jeux de mots qui traversent fugacement mon esprit, tels les neutrinos la matière) :)



Conseil de classe
En latin, la version est bien là, mais il nous fait une crise en thème. Je crois que pour lui, le latin, c'est mort.



- Mots clés : Dessin, Jeu de mots -
- Lien permanent vers cette note -
Le 21/11/2009, 00h09

Ce Bodard me turlupine




En suivant un jour un commentaire laissé chez Thierry, je suis tombé chez m'sieur Bodard. Il y a plein de très chouettes caricatures, chez lui. Et j'ai bien aimé sa tête , sur ce blog où il expose sa tronche vue par d'autres. Alors je n'ai pas résisté :)
(je lui envoie de ce pas)



Vous permettez que je me cite ? (bout d'un commentaire laissé l'autre jour chez ABY)
Vous connaissez le petit nom d'un coiffeur ? C'est un diminutif...



Un peu de poésie
L'autre soir, nous sommes allés voir Le cirque invisible : Victoria Chaplin et Jean-Baptiste Thierrée, couple à la ville et ensemble, ou plus souvent alternativement, sur scène. Ce qu'ils nous donnent à voir touche à la magie, à la poésie pure, chacun avec son style particulier. C'est un spectacle devant lequel on replonge dans l'enfance et on retrouve, si on l'avait mise de côté, sa capacité à s'émerveiller, à rire. C'est du bonheur à l'état brut. S'ils passent près de chez vous, n'hésitez pas une seconde à faire le déplacement. Et munissez-vous d'une bonne paire de mains : les applaudissements sont fournis à la fin (ouais, c'est comme ça, faut venir avec ses propres mains, mais les applaudissements sont fournis - allez comprendre :) ).


- Mots clés : Dessin, Caricature, Bodard, Spectacle, Jeu de mots -
- Lien permanent vers cette note -
Le 28/09/2009, 15h39

Petite au mage



Petit hommage au fantasme qu'elle a été pour tant d'hommes, moi y compris (même si elle à l'âge de ma moman). Hommage aussi à certaines de ses prises de positions, de ses engagements dans la défense des (autres) animaux. Le reste est contestable...

Dessin à mi chemin entre le portrait et la caricature, certains traits ayant été (un peu) exagérés. Mais ça n'est pas franc, d'abord parce qu'un visage aussi beau me semble difficile à caricaturer, également parce que j'ai très peu d'expérience en la matière. Peu d'expérience mais la main et les entrailles qui me démangent chaque fois que je contemple les oeuvres de Thierry (Coquelet) et de Maëster, pour ne citer que les plus visités.



Energies renouvelables
Vous rendez-vous compte que, parmi les idées les plus farfelues imaginées pour produire de l'électricité, personne (à ma connaissance) n'a songé à récupérer l'électricité produite dans l'avant bras quand on se cogne le coude.

Evidemment, sur une seule personne, et si on s'en remet uniquement au hasard, la quantité d'énergie produite est sans doute assez faible. Mais imaginez des hangars entiers plein de chaises sur lesquelles des gens seraient maintenus tandis que des petits marteaux frapperaient alternativement leur coude gauche, puis le droit, alors que des électrodes plantées dans le bras conduiraient jusqu'à des batteries l'électricité ainsi produite.

On peut même aller jusqu'à imaginer un système particulièrement optimisé où le tressaillement provoqué par le choc provoquerait le mouvement du marteau de la chaise la plus proche. Il suffirait alors d'enclencher le mouvement sur une première personne pour qu'il se propage à l'ensemble du local, de proche en proche.

Si ça, ça n'est pas de l'énergie renouvelable et pas chère (et une bonne façon de réduire le chomage)...



- Mots clés : Dessin, BB, Brigitte Bardot, Délire, Hommage -
- Lien permanent vers cette note -
Le 16/09/2009, 00h15

Devinette...




Le dessin ci-dessus illustre une ville de France. A vous de trouver laquelle :)

Edit:
lilly a trouvé (et je l'en félicite), il s'agit de Biscarrosse, dans le nord des Landes :)

Et si, lili, ça existe...



- Mots clés : Dessin, Jeu de mots, Rébus, Devinette -
- Lien permanent vers cette note -
Le 09/09/2009, 10h40

Le Puy-de-Dôme, c'est encore... (vacances III)






Se faire couper l'herbe sous le pied
Les étudiants se plaignent déjà de l'inefficacité annoncée de leurs futurs mouvements de grèves dans des écoles ou des universités fermées pour cause de grippe. Trop fort, ce gouvernement... :)



- Mots clés : Vacances, Photo BD, Dessin -
- Lien permanent vers cette note -
Le 20/07/2009, 02h30

La fusée à Paulo


Vous l'avez surement noté, le Buzz du moment s'appelle Aldrin et fut en quelque sorte le Poulidor de l'espace. Et si les américains veulent retourner sur la Lune, c'est sans doute qu'il y a une bonne raison... :)





En écho à moi-même...
...et ce que je disais la dernière fois sur la grippe, je vous livre un truc assez intéressant que j'ai reçu. Si vous avez un bon quart d'heure à y consacrer, c'est assez instructif. C'est un point de vue qu'on n'a pas trop l'habitude d'entendre par chez nous sur les vaccins. Après, chacun se fait son opinion, essaie en tous cas. Donc allez écouter ça...



- Mots clés : Photo, Dessin, Technique mixte, Jeu de mots, Lune, Grippe A -
- Lien permanent vers cette note -
Le 08/07/2009, 10h25

Fio




Une sorte de commande : "dis, ton père, il pourrait pas me dessiner ?"
Il peut toujours essayer...



- Mots clés : Dessin -
- Lien permanent vers cette note -
Le 06/07/2009, 01h59

Orchidée quoi ?



Or, qui dévie de sa route au moindre oiseau qui passe ?
Or, qui débite ce bois, en fait des allumettes ?
Or, qui démembre les insectes pour passer le temps ?
Or, qui, dès que l'occasion se présente, prend la clé des champs ?
Or, qui d'épine fait une rose ?

Orchidée quoi ?



- Mots clés : Dessin, Sexy, Erotisme, Jeu de mots, Poésie, Fleur -
- Lien permanent vers cette note -
Le 01/04/2009, 01h15

Patisserie maison




En fait, c'est ma participation au concours "Dessine-moi un gâteau" organisé par Adolie Day. Ah... ne me dites pas que vous ne le trouvez pas appétissant (les mecs)... :)





Le jeu de Cène continue. Il reste encore une place mais j'attends quand même les premières photos. Tout est récapitulé (ou en cliquant sur la bannière).


- Mots clés : Dessin, Contribution, Adolie Day, Jeu collectif -
- Lien permanent vers cette note -
Le 10/03/2009, 23h34

L'endormie croquée




Un des derniers croquis du train, du temps où la banlieue m'expirait chaque matin pour ne plus m'inhaler que le soir, où ces wagons pelles charriaient du banlieusard de charbon par milliers pour en nourrir l'immense machine économique. Nous l'avons quittée il y a 8 mois déjà. Depuis, elle ne cesse de se gripper...

Comme quoi, on croit être peu de choses... :-D



Ethique ? Et toc !
Vous aurez sûrement remarqué, comme moi, que le Vatican fait parfois preuve d'une éthique assez douteuse. Plus que douteuse, difficile à suivre. Pour résumé, la sainte éthique, c'est assez coton...



Le jeu de Cène
Récapitulatif des attributions de rôles :



Il reste encore des places mais elles se font rares.


- Mots clés : Dessin, Jeu collectif, Jeu de mots -
- Lien permanent vers cette note -
Le 03/02/2009, 00h44

Crêpe... Creep !!!



En fait de chant de l'heure, il se pourrait bien que ce soit celui de votre dernière...

Gniark gniark gniark...


:)


- Mots clés : Photo, Technique mixte, Dessin, Jeu de mots -
- Lien permanent vers cette note -
Le 25/01/2009, 23h12

Mais...


Ou les aventures sexuelles d'Aby et leurs conséquences artistiques...



Et ça a donné la série Tears of milk (au détail , , et - à consulter en galeries dès qu'elles seront à nouveau en état)... Je n'invente rien, consultez donc les commentaires. :)



- Mots clés : Dessin, BD, Sexy -
- Lien permanent vers cette note -
Le 22/12/2008, 17h55

Naval Criminal Investigative Service




Petit fan art de début de semaine, sorte de grand cri d'amour à la série N.C.I.S. : enquêtes spéciales et ses héros, dont les habitants du Café sont fans, MiniFrez tout particulièrement.

Cette série très bien faite a évidemment ses petits travers : parfois un côté "les bons américains attaqués par des méchants terroristes" ou encore la tentation -pendant une courte période- de se lancer dans des scénarios imbitables à la Alias. Mais ses personnages et leurs relations, de loin ses points les plus forts, en font une des meilleures séries du moment. Ici, il s'agit bien sûr, pour ceux qui ne regardent pas la télé ou qui voudraient être désobligeants avec le patron, de l'acteur Mark Harmon alias Leroy Jethro Gibbs.



Incompatibilité
En tant que poète et buveur de vin, je ne sais jamais si je dois prendre mon pied par le vers ou mon verre par le pied...



Déco
Petite touche de déco supplémentaire sur le blog pour penser à certaines personnes, visiteurs ou pas, qui ne vont pas bien, voire plus du tout. Et ça fait chier...


- Mots clés : Dessin, Jeu de mots, NCIS, Mark Harmon -
- Lien permanent vers cette note -
Le 30/11/2008, 21h30

Un honteux montage


Tout d'abord, je me suis apperçu que l'image du précédent post, très sombre, n'était pas vue correctement à cause du contraste des éléments lumineux qui l'entoure. J'ai donc changé la façon de vous montrer ce type d'images.

Vous vous en êtes douté, je n'avais pas pris la photo directement comme ça. Il s'agit d'un honteux montage. En fait, l'image originale était la suivante :



A part le changement de couleur, il a donc fallu supprimer certains éléments non nécessaires et pouvant être particulièrement choquants pour les âmes sensibles.



Heureusement, les logiciels modernes de manipulation d'images offrent toutes les fonctions nécessaires. :)



Le comique de la semaine
C'est évidemment le petit Nicolas S., président de la république française de son état, qui remporte la palme en déclarant mercredi, à propos de l'obligation d'accueil des enfants par les communes en cas de grèves des enseignants (SMA), qu'il n'accepte pas qu'un élu de la République décide qu’il n’appliquera pas la loi. On rappelle donc que le petit Nicolas a été pendant 19 ans maire de la commune de Neuilly-sur-Seine qui ne compte de 2,5% de logement social, bien loin des 20% prévus par la loi SRU. Surtout, Nicolas, n'arrête jamais de nous faire rire ainsi...



- Mots clés : Technique mixte, Dessin, Tutorial, Blabla, Nicolas Sarkozy -
- Lien permanent vers cette note -
Le 06/11/2008, 22h59

Allo ? Oui ? Ne... raccrochez pas





Attention
Il ne faut pas confondre mes citrouilles et peur du sauveur.


Oui, je sais. Je ne serais pas chez moi, je sortirais...
Mais bon, ici, je fais ce que je veux :)


- Mots clés : Dessin, Jeu de mots -
- Lien permanent vers cette note -
Le 29/10/2008, 23h45

La course aux haricots [Edité]




Illustration faite sur le dossard de MiniFrez pour le cross de son collège, il y a quelques jours.



Cette course chaotique me fait furieusement penser à l'état actuel du monde de la finance qui, incapable de comprendre et de parvenir à maîtriser ce qu'il a fini par provoquer, s'affole et court de toutes parts pour perdre le moins possible de plumes (et accentue plus encore la chute) : il court pour gagner des haricots*, en priant que ce ne soit pas leur fin, aux haricots*. Mais, quand une bulle crève, à quoi bon chercher à rattraper l'air qu'elle contenait ? Les bourses se sont chopées un cancer des testicules. Ca me ferait mourir de rire si ça n'avait pas tant de conséquences sur "la vraie vie", sur "l'économie réelle", comme ils disent.

J'aurais bien tenté ici une analyse de l'utilité et des dangers de cette finance-là. Mais, bien que le sujet me paraisse intéressant, j'ai peur de lasser car l'article sera forcément long et complexe. Je m'arrêterai donc à ce trait d'humeur.



Vertigineux !! [Edit du 30/10 - 13h10]
Allez voir la vidéo sur l'argent dette, de Paul Grignon, déposée dans les commentaires par flukux (grand merci). Elle dure plus de 50 minutes, alors allez-y quand vous aurez du temps. Elle est juste vertigineuse. On avait une idée de l'absurdité d'un monde en croissance perpétuelle, mais placé dans cette perspective, ça fout plus que les chocottes. Quand on pense que tous les gouvernements ont réinjecté de l'argent (qui vient d'où ?) dans le système pour permettre qu'il se poursuive, ça nous ferait presque adhérer à la théorie de la conspiration évoquée à la fin... Allez voir et faites circuler !



* : pour les diverses expressions utilisant le mot haricot, allez donc consulter Atilf.


- Mots clés : Dessin, Blabla, Finance -
- Lien permanent vers cette note -
Le 22/09/2008, 23h47

Vu un 4 juillet


C'était un concert de Claire Diterzi au théâtre des Bouffes du Nord. Ce théâtre en lui-même vaut le détour. C'est un lieu avec une histoire, pas souvent faite de réussite, mais sa dernière restauration de 1974, qui a le bon goût de lui conférer (conserver ?) un aspect délabré, en est assurément une.




C'était donc un très beau lieu pour un concert magnifique. Les tout premiers lecteurs du Café se souviendront peut-être que j'ai déjà parlé de cette chanteuse ici. C'était mon 2nd post, il y a 2 ans et demi (d'ailleurs, en orthographiant mal son nom). Son précédent album, Boucle, avait été une révélation. Ce concert, essentiellement basé sur le nouveau, Tableau de chasse, m'a achevé :-)

Il faut dire que Claire Diterzi, c'est :
- une voix magnifique (entretenue essentiellement à la bière, c'est dire si la dame est fréquentable)
- une vraie guitariste, qui casse des cordes en concert (et tout, et tout)
- une vraie fraîcheur dans les compositions et les textes
- un bel humour sur scène.

J'avoue avoir plusieurs fois regretté que Kéa ne soit pas là pour couvrir ce concert comme il sait si bien le faire. Avec mon appareil qui ne supporte pas le noir, la grande majorité des photos sont bougées, floues. Je n'ai rien contre à priori, il y en a même une que j'aime beaucoup et que je verrais bien en pochette d'album. Mais bon, une ou deux sur...




Accessoirement, Claire Diterzi est la seule artiste à pouvoir s'offrir Cher comme guitariste ;-)



A la fin du concert, j'ai pu obtenir un autographe pour MiniFreZ. Donc, en échange, cette image du concert que j'ai gribouillé de mémoire sur la page suivante du carnet est pour elle. Claire, si tu passes par ici...



Une dernière chose : elle commence une tournée à travers la France (dates sur son site). Si elle passe par chez vous, n'hésitez pas !



Culture
Rions un peu avec la façon dont les artistes canadiens défendent le budget culture dans lequel, semble-t-il, leur gouvernement taille à la hache. Afin que les plus jeunes d'entre vous ne manquent rien, Michel Rivard, que l'on voit ici, a été membre du groupe Beau Dommage, sans doute le plus fameux des groupes québécois.



Une bonne nouvelle
Comme je poste peu en ce moment, je ne manque pas l'occasion de partager, avec ceux qui l'auraient manquée, cette nouvelle-là : Eva Joly, ancienne magistrate spécialiste des affaires politiques et financières, se lance en politique en se présentant aux côtés de Daniel Cohn-Bendit aux élections européennes de 2009. Son excellente connaissance de ces milieux (et d'autres) et sa grande probité en font, pour moi, un réel espoir que certaines choses puissent un jour changer. Je dis ça sans beaucoup d'illusions. Je sais, tout comme elle, que l'argent l'emporte (presque) toujours sur la politique et la justice. Mais bon, c'est justement parce que le ciel est souvent gris qu'il faut savoir se réjouir d'un rayon de soleil... Ici l'interview sur France Inter, ce matin.



- Mots clés : Photo, Claire Diterzi, Dessin, Blabla, Politique -
- Lien permanent vers cette note -
Le 15/09/2008, 00h59

Dernier souvenir du métro parisien



On a beau être de ces patrons de bistrot que plus rien n'étonne, même par forte chaleur, croiser dans le métro une jeune femme se promenant plus en nuisette qu'en robe est quelque peu... hmmm... déstabilisateur. C'était en juillet dernier. Pas tout à fait la dernière fois que j'ai pris ce mode de transport, mais après, je ne me souviens plus de rien :)


Religion
La littérature papale ne sera jamais que bavardages. Car, devenu écrivain, le premier des catholiques ne sera guère qu'un pape auteur...


- Mots clés : Dessin, Jeu de mots -
- Lien permanent vers cette note -
Le 01/05/2008, 17h00

Ces drôles de bestioles qui vivent sur nos parquets



Cette variété-ci s'est particulièrement développée depuis que nous avons notre chatte à la maison. Une sorte de symbiose ?

J'avais déjà dessiné sur photo, mais pour celle-ci, depuis la germination de l'idée jusqu'à sa réalisation, j'avoue toujours avoir eu en tête le travail si drôle et si poétique de Goubliboulga. Après l'avoir découvert, on ne peut plus regarder de la même façon le monde qui nous entoure.


Il ne faut pas confondre histoire et érotisme.
L'histoire est pleine de ces grands hommes dont les vies envahissent le corps des manuels.
L'érotisme est plein de ces grands hommes dont les vits envahissent le corps d'Emmanuelle.


- Mots clés : Technique mixte, Dessin, Jeu de mots -
- Lien permanent vers cette note -
Le 24/03/2008, 01h58

You can leave your hat on...



Murielle Renault, une mienne collègue dont je vous ai déjà entretenu, a sorti son second roman en début d'année, au Dilettante : le strip-tease de la femme invisible.

Elle en parle ce soir, chez PPDA, dans Vol de nuit.



- Mots clés : Dessin, Copinage, Murielle Renault -
- Lien permanent vers cette note -
Le 05/02/2008, 00h09

Just too sad to say



Pour Gilles T...





- Mots clés : Dessin, Tristesse -
- Lien permanent vers cette note -
Le 06/12/2007, 23h04

Tchou, tchou...




Allez, on se change les idées et on pense à autre chose. On regarde autour de nous et qu'est-ce qu'on voit ? Tiens, des gens dans le train... :-)


Du progrès dans la modernité
Comme l'oiseau, aujourd'hui, tout a son nid. Ou plutôt son e- : e-commerce, e-mail, e-learning... Ca foisonne, y en a partout. Et bien voici à présent l'e-musique. Elle ne diffère pas franchement de la musique classique, si ce n'est qu'elle a ses e-notes : e-do, e-ré, e-mi, e-fa, e-sol, e-la et e-si aussi. Les e-notes se placent de la même façon sur l'e-portée que les notes sur la portée. Finalement, à part cette légère altération du nom, il n'y a, justement, que les altérations (dièse, bémol, bécart) que l'on doit prononcer avant l'e-note au lieu d'après la note. Vous me suivez ?

Prenons un exemple. En musique classique, on aurait lu ces deux notes ré dièse, la dièse. Comment les prononce-t-on en e-musique ?

Exactement : dièse e-ré, dièse e-la. Bon, pour la semaine prochaine, vous me copierez un requiem.




- Mots clés : Dessin, Jeu de mots -
- Lien permanent vers cette note -
Le 22/11/2007, 00h05

Campari suze



Quand Paris s'use (Inventaire 2007)

Un train rempli, un bus vide
Une motivation solide
Beaucoup de gens sur les trottoirs
Des cyclistes à n'en plus pouvoir
Une rame bloquée à quai
Des passagers à la peine
Une station de vélib pleine
Une borne hors service

Un fleuriste

Le dernier 22 de la matinée
Quatre statues bien éclairées
La tour Eiffel avec tous ses escaliers
Des jumelles roses dans une poussette
Un grand frère en trottinette

Un autre fleuriste

Des gens souriant
Des gens râlant
Une dame gardant un petit enfant
Un soleil éblouissant
Des rues trempées, un briquet
Une personne seule à un arrêt
Un camion en double file
Des autos plein la ville

Tiens, plus de fleuriste

Quatre heures de transport
Sept minutes d'attente, quinze de marche à pieds
Quatorze euros et demi de liquidités
Six stations, soixante-dix kilomètres par heure
Quelques brefs instants de bonheur

Et... pas un seul gréviste.



En bref, inventaire d'un aller-retour au boulot. Et avec, le retour des croquis du train :-)
(Euh... pour les qui ne connaîtraient pas, la référence d'écriture est, évidemment, cet inventaire-là, dont l'apprentissage se révèle être un excellent exercice pour la mémoire)


- Mots clés : Dessin, Poésie, Jacques Prévert -
- Lien permanent vers cette note -
Le 16/11/2007, 11h15

Du temps où ils roulaient encore



Histoire de ne pas laisser les vieux souvenirs prendre trop longtemps la poussière au mur, je renouvèle l'affichage pour le week-end avec quelques croquis faits dans les transports en commun, du temps d'avant la grève, quand ils roulaient encore. Parce que, depuis 3 jours, je reste à la maison pour bosser.

Du coup, je ne peux plus dessiner... :-)


Le miracle des dates fixées par l'état
Le truc bizare du jour, c'est qu'en 2008, le jeudi de l'ascension tombe le 1er mai. C'est quand même 25 jours plus tôt qu'en 2006 et 17 jours plus tôt que cette année. M'enfin, si ça fait économiser un jour férié, on n'est plus à ça près...


- Mots clés : Dessin -
- Lien permanent vers cette note -
Le 18/10/2007, 00h42

Magritte is back


Cecilia s'arque au vit


Toute ressemblance avec une personne vivante ou ayant vécu serait purement fortuite. C'est juste pour le jeu de mots. Les fortunes conjugales des uns ou des autres ne me concernent pas (bien assez de problèmes comme ça). Mais j'avais ce dessin dans le pipe, comme disent les franglais (non, le païpe*), depuis quelques temps déjà. Et je préfère le sortir avant que sa légende ne veuille plus rien dire...


* : en bon français : dans ma todo list :)


- Mots clés : Dessin, Jeu de mots -
- Lien permanent vers cette note -
Le 13/10/2007, 19h55

On r'met ça ?



Ben oui, c'te question. Evidemment qu'on veut... :-)


Edit du 14/10 00:25
Caramba ! Encore râté... Bien joué, les blancs, et bonne chance pour la suite.
Au fait, ce post fait référence à cette pub-ci. Et la bonne tête qui vous sourit, c'est le Fabien.


- Mots clés : Dessin, Rugby, Fabien Pelous -
- Lien permanent vers cette note -
Le 06/10/2007, 19h57

Allez les bleus !



Il est encore temps d'afficher son soutient à nos rugbymen. A cette heure-ci, au café, on y croit dur comme fer...


[Edit de 23h01]
...et on a raison. France: 20, Nouvelle Zélande: 18. Bravo, les petits !!! Et merci pour ce cadeau.


- Mots clés : Dessin, Rugby -
- Lien permanent vers cette note -
Le 31/08/2007, 00h58

C'est pas bientôt le nouvel an ?




Il faut bien s'occuper quand il pleut. Au gîte, il y a eu le Yams et le dessin. Ici, une proposition à une demande de MiniFrez, pour accrocher aux murs de sa chambre. Copie à revoir...



- Mots clés : Dessin, Dragon -
- Lien permanent vers cette note -
Le 20/07/2007, 01h45

Je ne m'ennuie jamais toute seule



Je ne sais pas ce qu'ils ont sur Arte, en ce moment, à ne parler que de cul. Quand ça n'est pas le Summer of love, c'est l'orgasme. Et quand ça n'est pas Arte, c'est Marguerite qui s'y colle. Après, on va s'étonner que la main droite, livrée à elle même quand le dessinateur cherche l'inspiration, sorte des traits comme ceux-ci... Et puis, de toutes façons, Capu ne faisant plus de pin-up, il faut bien la remplacer.


Le titre de ce post est emprunté au premier roman de Lucie Lux, très instructif quant aux bienfaits des jouets modernes sur la sexualité solitaire féminine.


- Mots clés : Dessin, Nu, Erotisme, Arte -
- Lien permanent vers cette note -
Le 18/07/2007, 01h17

Un vieux truc



En fait, ce vieux truc est un vieux juif. La représentation d'une statue très chouette rapportée de Pologne il y a... un paquet d'années. Pas mal de temps plus tard, je m'étais dit "Tiens, si je me remettais à dessiner ?".

La figure du vieux juif semble traditionnelle, dans ce pays qu'on m'a souvent dépeint comme presque aussi anti-sémite que la bande de Gaza. Et pourtant, dans ses représentations, ce personnage n'est jamais antipathique, qu'il soit appuyé à sa canne ou jouant du violon. Comme quoi, sa tradition ne reflète pas toujours le pire d'une société.



- Mots clés : Dessin, Pologne, Statuette -
- Lien permanent vers cette note -
Le 12/07/2007, 00h39

Work in progress



Détail d'un machin en cours. Je ne sais pas trop ce que ça donnera.


Tiens, une connerie
Le beurre, samedi, est frais, mais, lundi, fait rance.
Le beur, Sam dit, effraie, mais l'indifférence...



- Mots clés : Dessin, Technique mixte, Jeu de mots -
- Lien permanent vers cette note -
Le 06/07/2007, 15h30

Points de vue



Tranche de vie du café. Va vraiment falloir que je m'y mette, je crois, là...


Et, on ne le répètera jamais assez, si vous allez ce week-end au concert de Solidays (voir Kéa), protégez-vous : boules Quies si vous devez être près des murs de son et K-Way contre la pluie sont les deux accessoires indispensables pour pleinement profiter de l'événement... Ben, vous pensiez à quoi ? Le SIDA, ça ne s'attrape pas par la musique...


- Mots clés : Dessin, Solidays -
- Lien permanent vers cette note -
Le 08/06/2007, 02h05

Comme un garçon



Comme un garçon j'ai les cheveux longs
Comme un garçon je porte un blouson
Comme un garçon un gros sein tout rond
Comme un garçon...



Taxinomie médicale
Les médecins névropathes soignent les nerfs et, pour les os, on voit des médecins ostéopathes*. Il en découle que les médecins allopathes soignent les désagréments dus aux télécommunications et qu'en cas de chute de cheveux, il faut consulter un médecin poilopathe. Enfin, j'espère que les médecins nutritionistes ne sont pas restéopathes...


* : je simplifie


- Mots clés : Dessin, Sexy, Jeu de mots, Médicale -
- Lien permanent vers cette note -
Le 25/05/2007, 09h05

Putain ! 30 ans...



Et oui, Star Wars a 30 ans (et, accessoirement, 20 milliards de $ de bénéfices...). Ca se fête...
(dialogue [quasiment] réel - elle a de l'imagination, cette puce...)



- Mots clés : Dessin, BD -
- Lien permanent vers cette note -
Le 27/04/2007, 00h45

Le grand fossé



Ce gribouillis n'a aucune vocation politique (même s'il y aurait matière) mais illustre juste un principe d'auto-référence comme l'aimerait peut-être Eric, chez qui je vous ai déjà envoyé par le passé. Allez ou retournez donc voir, en particulier, la page des voeux (que je suis très heureux d'avoir parfois reçus).


Repos du guerrier
Et tout contre vous, ma chère et tendre,
Oui, tout contre vous, ma chair étendre.



Edit du 28/04 :
Allez donc vous informer sur les dangers d'une certaine dérive sécuritaire et utopique. Ca se passe en France, en ce moment et ça risque de nous pêter l'internet (entre autres).

Et le Zodiaque continue, avec une toute nouvelle participation de son altesse PrincessH. Suivez la bannière...





- Mots clés : Dessin, Auto-référence, Eric Angélini, Jeu de mots -
- Lien permanent vers cette note -
Le 26/02/2007, 12h30

Femme aux volants, l'amor au tournant



Comme quoi, les hommes ne disent pas que des conneries, à condition de savoir décoder leurs proverbes... :-)


Ma première peinture numérique... (je lache une petite larme). Deux détails, pour mieux voir :




- Mots clés : Dessin, Peinture numérique, Jeu de mots -
- Lien permanent vers cette note -
Le 28/01/2007, 19h27

Presque dans les clous



Je suis à peine en retard pour envoyer à Lunaba sa carte d'anniversaire. En fait, je ne le suis pas du tout, même. Etre en retard, je sais ce que c'est. Quatre jours après seulement, je suis encore dans les temps :-) (et du coup, j'en profite pour lui demander d'embrasser son petit bout pour nous, puisque pour lui, c'est aujourd'hui)



- Mots clés : Dessin, Technique mixte, Anniversaire -
- Lien permanent vers cette note -
Le 23/01/2007, 01h05

La vie au café



Pub copinage express
Une collègue (donc informaticienne de profession habituelle), Murielle Renault, publie au Dilettante un premier livre qui n'a rien à voir avec l'informatique : Enfin la vérité sur les contes de fées. Pour ce roman, elle a repris un cadre existant, celui de Treize minutes, premier roman de Nicolas Rey, qu'elle présente du point de vue d'un des autres personnages : Marion. Mais c'est là juste un support dont elle se sert pour se lancer, et il n'est nul besoin d'avoir lu Treize minutes pour apprécier La vérité... Vous pouvez y aller les yeux fermés.



- Mots clés : Dessin, BD, Copinage, Murielle Renault -
- Lien permanent vers cette note -
Le 07/01/2007, 23h14

Adieu, Albertine


Grande étape dans la vie d'une enfant : MiniFrez, en perdant ses dernières dents de lait, a dit adieu à la petite souris Albertine qui lui apportait des cadeaux en échange de ses dents tombées. Elle ne la reverra que quand elle sera mère à son tour. La roue tourne. Comme dit la demoiselle :"Maintenant, je suis une adulte responsable... Enfin, 'responsable' est peut-être de trop." La culture occidentale a fait disparaître tous les symboles, cérémonies et autres fêtes qui accompagnaient l'enfant dans son chemin vers l'âge adulte. Dans certains coins d'Afrique, les mômes partaient chasser le lion, seuls. En revenant, bing! ils étaient bombardés hommes au cours d'une cérémonie magnifiant cette transition, tout ça à un âge où la plupart des notres chopent leurs premiers boutons. Chez nous, ils attendent 18 ans pour pouvoir voter et, en attendant, doivent fermer leur gueule. Ca se construit comment, un adulte ? En l'occurrence, avec 2 Dragon Ball Z, 10 euros et un post sur le blog de son père...



- Mots clés : Dessin, Blabla, Enfant, Adulte -
- Lien permanent vers cette note -
Le 05/01/2007, 00h30

A poil, les objets !



Pour le boulot, il faut que je fasse une présentation sur un sujet baptisé Naked Objects, les objets nus. J'ai déjà la couverture... Quoi de plus naturel, en effet, pour introduire cette notion, que d'employer des femmes-objets, fatalement nues ? Je vous remercie de m'avoir posé la question :-)




- Mots clés : Dessin, Nu, Naked objects, Jeu de mots -
- Lien permanent vers cette note -
Le 29/12/2006, 01h28

Ecologie


Gestion des ressources naturelles : l'homme scie la branche sur laquelle il est assis...



A côté de ça, les européens envoient un satellite pour chercher de la vie ailleurs (il y en a encore un peu ici, il serait temps d'en prendre soin) alors que la Nasa n'a de cesse de vouloir envoyer des hommes dans l'espace, sur la Lune puis sur Mars, et enfin au delà, afin de préserver l'espèce humaine. Elle est bien placée pour connaître les dangers que celle-ci encourt, les USA étant les plus grands pollueurs de la planète.



Le quatrain du jour (scientifique, en plus...)

Le grand barbu créa l'univers tout bancal
Mais ajouta une matière invisible et
Noire en bordure des galaxies pour assembler
Tout ce bazar. Et depuis, la matière fait cale.





- Mots clés : Dessin, Poésie, Ecologie -
- Lien permanent vers cette note -
Le 17/12/2006, 23h20

Le lapin blanc


Si vous étiez passés devant le café, hier soir, vous auriez sans doute vu l'écriteau Fermé pour cause de réjouissances. La moyenne fêtait ses 21 printemps, avec moult copains et un peu de famille. Pour l'occasion, la patronne avait cuisiné encore plus que d'habitude (j'avoue penser plus particulièrement à Krysalia ou miss Lulu en dévoilant le fruit de son travail) :



N'est-che pas ? Echcugez-moi, je termine ma bouchée...
Plutôt qu'un pêle-mêle, pour changer un peu, voici le crobar qui accompagnait le petit mot, sur sa carte d'anniversaire.



Oui, c'est elle. Encore des grosses bises pour toi, ma belle.


Et pourquoi le lapin blanc ? Eh bien, parce que cinq jours après la date, pour une note de voeux, je suis en retard...



- Mots clés : Photo, Dessin, Anniversaire -
- Lien permanent vers cette note -
Le 03/10/2006, 22h36

Tout prévoir...




Un collègue a écrit un article sur la gestion du risque dans la conduite de projets (informatiques ou autres), qui est paru ce mois-ci dans un magazine informatique. J'avais préparé une petite illustration, bricolée dans l'urgence. Mais ça valait le coup : une première parution nationale... Elle a été coupée au maquettage. Tant pis.

En gros, gérer les risques, pour un chef de projet, c'est lister les points potentiellement problématiques, évaluer leur gravité, leur probabilité et prendre les mesures nécessaires pour éviter qu'ils ne se produisent ou en minimiser l'impact. Les exemples dans la bulle sont extraits d'un tableau qui accompagnait l'article.

Moi, je n'ai pas prévu la mise en page. Ca ne figurait pas dans le tableau. Mais je n'étais pas le chef sur cette affaire :-)



Pensée du jour: il y a près de deux ans, un tsunami a fait presque 300000 morts. Imaginez ce que ça aurait pu être avec un tsunennemi... (ça fout les boules)



- Mots clés : Dessin, Blabla, Jeu de mots -
- Lien permanent vers cette note -
Le 03/03/2006, 07h25

Innocence bas fouet




Illustration d'un jeu de mots peut-être pas si foireux que ça.


- Mots clés : Dessin, Technique mixte, Jeu de mots -
- Lien permanent vers cette note -
Accueil du Café Rechercher au Café
Liens à suivre... Syndication ?Historique Une bafouille ? Nuage de tags