<< Précédemment
Par la suite >>

Le 08/03/2010, 08h33

Vert dépoli



Pour la journée de la femme, post express pour une qui, conséquence du post précédent, va bientôt devenir grand-mère... Pas si mal que ça, la mamie :)



- Mots clés : Photo retouchée, Nu, Journée de la femme -
- Lien permanent vers cette note -
Le 03/03/2010, 22h36

Curé nantais





Le titre ne doit pas être simple à déchiffrer. Le Curé nantais est un fromage produit à Pornic. Autrement dit, ce titre se prononce : cheese près d'Nantes (oui, j'ai du mal avec les G en andlais :) ).

Ca n'est pas une nouveauté, la demoiselle l'avait déjà annoncé. Mais là, non seulement elle est près d'Nantes, mais elle est même pas loin du terme (enfin presque).



Fossoyeurs au Torino
Sur mes amies dales poussent de drôles de végétations.


(J'ai ajouté plein de liens car j'ai ouï dire que d'aucuns ne comprendraient pas toujours mes jeux de mots. J'ai du mal à le croire...)



- Mots clés : Photo, Enceinte, Jeu de mots -
- Lien permanent vers cette note -
Le 23/02/2010, 00h55

Chuck Norris' style




Encore l'occupation d'une réunion, fait en souvenir de ça, évidemment... :)



Botul et boules de gomme
Ça a fait du bruit ces derniers jours, et pas qu'en France. Bernard-Henri Lévy se serait ridiculisé en citant, dans son dernier ouvrage sur Kant, un extrait de "La vie sexuelle d'Emmanuel Kant" du philosophe Jean-Baptiste Botul. Le hic, c'est que Botul n'existe pas. Enfin pas vraiment. Pas au sens où on l'entend généralement. Il est le produit de l'imagination d'un petit groupe de personnes qui, depuis quelques années, s'amusent à lui donner vie; ce que certains appelleraient une imposture littéraire, quoi.

Frédéric Pagès et Hervé Le Tellier, deux des créateurs de Botul, étaient invités il y a une dizaine de jours sur France Inter pour en parler. En fait, BHL n'est même pas à blâmer de s'être fait piéger. Je n'ai pas lu leur livre sur Kant mais je connais un peu Hervé Le Tellier au travers de l'Oulipo, dont il est membre, et je me dis que si tout le groupe est du même tonneau, leur philosophe doit tenir la route.

D'ailleurs, en fin d'émission, quand on leur a demandé de résumer la philosophie de Jean-Baptiste Botul, Frédéric Pagès a dit "l'existence précède l'essence, mais de peu". Ça ne vous rappelle rien ? Cette philosophie-là, un peu qu'elle tient la route... :)



Définition
Je propose à Pagès et Le Tellier de définir ainsi la doctrine de leur philosophe : "le botulisme est un immobilisme".



- Mots clés : Dessin, Chuck Norris, Frédéric Pagès, Hervé Le Tellier, Jean-Baptiste Botul, Bernard-Henri Lévy, Jeu de mots -
- Lien permanent vers cette note -
<< Précédemment
Par la suite >>
Accueil du Café Rechercher au Café
Liens à suivre... Syndication ?Historique Une bafouille ? Nuage de tags